ESSENTIELS DE LA SURVIE

Évacuer avec des personnes âgées ou handicapées

PUBLIÉ À L'ORIGINE LE 24 September 2017 @ 0 h 00 min

Évacuer avec des personnes âgées ou handicapées 

Divulgation: Si vous achetez via les liens figurants sur notre site, nous pouvons gagner une petite commission (sans frais supplémentaires pour vous). En savoir plus sur la façon dont nous travaillons ici.

Il est souvent assez facile de trouver des informations et conseils d’évacuation pour des «personnes en bonne santé», mais que faire si vous ou quelqu’un d’autre de votre groupe ou famille, n’est pas en bonne santé? Comment pouvez-vous vous assurer que tous les membres de votre famille, et pas seulement les personnes en bonne santé, sont prêts à évacuer en toute sécurité?

Cette préoccupation a récemment été soulevée par un lecteur de ce site, qui m’a envoyé un courrier électronique pour savoir comment lui et sa conjointe pouvaient adapter leur plan d’évacuation à leur âge pour s’assurer que leur santé vieillissante ne limite pas leurs options d’évacuation.

Notre lecteur est déjà sur la bonne voie – considérer les problèmes potentiels avant qu’ils ne se produisent est fondamental pour la préparation. Les meilleurs outils contre les défis de survie sont la connaissance et la bonne planification. Penser à des scénarios futurs plausibles et à la façon dont ils pourraient avoir un impact sur son plan d’évacuation met notre lecteur en avance sur le jeu.

Continuons en examinant les façons dont nous pouvons modifier notre plan d’évacuation pour accommoder quelqu’un à mobilité réduite, qu’ils soient âgés ou handicapés.

Gardez à l’esprit que cette publication peut s’appliquer à toute personne peu handicapée de votre équipe, et non à des personnes ayant des problèmes de mobilité liés à l’âge. Les suggestions suivantes peuvent être utilisées pour un sinistre avec un parent âgé, une personne blessée ou malade, un nourrisson ou une autre personne handicapée.

Examinons deux scénarios possibles:

  1. Évacuation avec un membres de la famille ayant une mobilité réduite
  2. Faire votre propre plan si vous avez une personne à mobilité réduite

Évacuation avec un membre de la famille ayant une mobilité réduite

La première étape consiste à évaluer de façon réaliste leur capacité à se déplacer sur de longues distances. 

Assurez-vous de connaître exactement quels mouvement ils sont capables de faire – peuvent-ils marcher pendant une journée complète, une demi-journée, deux heures ou moins? Certaines personnes, en particulier les nourrissons et les personnes en fauteuil roulant, auront besoin de votre aide pour être mobiles, tandis que d’autres pourraient améliorer leur vitesse avec de l’aide telles que les bâtons de marche. 

Si les limites actuelles pouvaient être surmontées par l’amélioration de la condition physique ou des changements de style de vie (par exemple, une meilleure alimentation, cesser de fumer), encouragez les membre de votre famille à commencer à faire ces changements maintenant. 

Sur la base des résultats de votre évaluation, la prochaine étape consiste à choisir la meilleure option pour votre situation:

1. Pour les personnes ayant une mobilité très limitée ou nulle

Votre première considération sera l’endroit où vous allez vous abriter – Est-ce que vous restez dans la maison de la personne ou est ce que vous les déplacerez dans un autre endroit?

Où que vous choisissiez, assurez-vous que vous considériez ce qui suit:

  • Si vous choisissez de les aider, envisagez d’utiliser leur propre maison comme lieu d’emménagement.
  • Écrivez une liste de tous les éléments dont vous aurez besoin en cas d’urgence (p. Ex. Aliments, produits secs, outils, eau) et assurez-vous qu’il existe des stocks adéquats dans votre lieu d’hébergement.
  • Évaluez minutieusement l’emplacement des menaces possibles: Est-ce un endroit propice aux inondations, un couloir de tornade ou une zone de faille de tremblement de terre? Comprendre le type de situations d’urgence auxquelles vous pourriez faire face vous aidera à mieux vous préparer.
  • Si vous ne vivez pas avec la personne ou que vous êtes hors de la maison lorsqu’arrive les catastrophes, pensez à ce que les obstacles peuvent entraver sur votre capacité d’accès à l’abri – y a-t-il des routes que vous allez emprunter? Peuvent elles être bloquées, impassibles ou bouchées à la circulation?
  • Assurez-vous que l’endroit où vous allez peut accueillir tout le monde de votre équipe évacuée avec des zones de couchage et suffisamment de nourriture, d’eau et d’hygiène.

2. Pour les personnes ayant un niveau moyen de mobilité

Même si vous prévoyez de faire une évacuation avec une personne ayant des capacités de mobilité modérée, la meilleure option peut encore être de rester sur place. Si vous vivez dans une zone à un terrain accidenté ou si il y a de mauvaises conditions météorologiques fréquentes, envisagez de vous protéger et suivez les directives ci-dessous.

Évacuation limitée

Si vous croyez à juste raison que la personne à mobilité réduite pourra marcher pendant une demi-journée ou plus, vous pouvez planifier une évacuation qui répondra à leurs besoins.

S’il est possible d’utiliser une voiture pour parcourir du terrain, prévoyez de conduire le plus longtemps possible et marcher à partir de là. Lorsque vous incorporez une voiture dans votre plan d’évacuation, assurez-vous d’examiner ce qui suit:

  • Assurez-vous que vous avez le bon véhicule pour évacuer sereinement, ainsi qu’un kit spécifique d’évacuation pour véhicules d’évacuation en plus de vos sacs à dos personnels.
  • Incluez des emplacements alternatifs dans votre plan d’évacuation dans le cas où vous ne pourriez pas accéder à votre voiture ou voyager dans la direction que vous aviez initialement prévu.

L’évacuation d’une personne à mobilité réduite peut être difficile car elle n’est pas capable de transporter un BOB léger, et je dirai même, elle ne peut rien porter. Si vous voyagez en groupe, répartissez l’équipement nécessaires de votre membre à mobilité réduite parmi d’autres membres en pleine forme afin de ne pas charger une seule personne, ce qui maximise la capacité de votre groupe à voyager.

Assurez-vous de créer des paquets le plus confortable possible pour eux. Plus la personne est à l’aise, plus il sera capable de récupérer rapidement et de voyager plus longtemps le lendemain. Envisagez d’emporter un matelas de sol, un lit pliant léger ou un hamac pour les repos.

Pour les personnes ayant une mobilité convenable

Une personne avec une mobilité convenable devrait être en mesure de parcourir une distance décente, même si elle a un rythme plus lent ou avec des arrêts de repos plus fréquents qu’une personne plus saine. Toutefois, il faudrait encore envisager de réduire l’impact des déplacements forcés.

Un véhicule d’évacuation serait toujours idéal dans ce scénario si cette option est à votre disposition. Sinon, votre groupe devra porter son équipement. Aussi il faudra du poids d’équipement porté par une personne qui ne dispose que d’une mobilité convenable pour s’assurer que le fardeau qu’elle porte n’aura pas d’impact trop négatif sur sa capacité à voyager.

Bien qu’il soit toujours important de soutenir et de se concentrer sur les capacités – pas les incapacités – de votre équipe à évacuer, essayez de garder des attentes réalistes.

Les gens, en particulier ceux qui ont une petite expérience en survie, peuvent parfois devenir trop enthousiastes de leurs propres capacités. C’est peut-être un long voyage qui nous attend et tout le monde devra garder ses forces.

Malgré la confiance que certains de vos membres ont dans leurs capacités d’endurance, assurez-vous d’utiliser votre meilleur jugement et prévoyez de faire des pauses périodiques s’il y a lieu.

Faire votre propre plan si vous avez une mobilité réduite

Voyons maintenant le scénario opposé: vous êtes maintenant l’individu avec une mobilité physique réduite à laquelle un plan d’évacuation doit être adapté.

Si vous avez des membres de votre famille ou des amis afin que vous puissiez vous confier, partagez les conseils ci-dessous avec eux pour vous assurer que vous êtes tous préparés si vous devez évacuer. Toutefois, si vous n’avez pas la chance d’avoir quelqu’un près de vous, vous devrez construire votre propre plan d’évacuation pour répondre à vos besoins.

Votre première étape dans l’élaboration d’un plan fonctionnel est d’effectuer une évaluation réaliste de vos propres capacités. Si vous êtes seul ou que vous êtes avec une autre personne de mobilité réduite, la meilleure option sera le plus souvent de rester abrité chez vous, on parlera alors de bugging in.

Vous trouverez ci-dessous des façons de préparer votre maison ou un refuge choisi pour répondre à vos limites physiques en cas de catastrophe:

  • Assurez-vous que votre maison est bien approvisionnée avec les équipements dont vous aurez besoin en cas d’urgence, comme les aliments, l’eau, les outils, les médicaments, etc.
  • Sécuriser un moyen de communiquer avec le monde extérieur, si les téléphones portables et les téléphones fixes deviennent inutilisables, comme une radio CB ou Talki Walki. 
  • Apprenez les compétences de base de survie et pratiquez-les autant que possible pour maximiser vos chances de prospérité sans soutien.
  • Faites tout votre possible pour augmenter votre capacité à être autosuffisant, comme la culture d’un jardin ou l’apprentissage de nouvelles compétences.
  • Si possible, creuser un puits pour assurer l’accès à un approvisionnement en eau potable (gardez à l’esprit que vous aurez besoin d’une pompe manuelle ou d’une sauvegarde électrique pour cette option).
  • L’évacuation dans un véhicule ne devrait être considérée que comme un dernier recours; Si votre voiture échoue et que vos limitations physiques vous empêchent de voyager à pied, vous pourriez être bloqué sans aide extérieure. 
  • Si vous envisagez d’évacuer dans un véhicule, assurez-vous d’avoir un BOB du véhicule équipé et tout ce dont vous aurez besoin pour vous aider à voyager à pied une fois que vous atteignez votre destination (canne, fauteuil roulant, marchette, béquilles, etc.)

Conclusion

La meilleure option est toujours une défense efficace; L’utilisation de ces conseils pour modifier votre plan d’évacuation pour tenir compte de vos limitations actuelles ou futures vous rendra beaucoup plus préparé lorsque des catastrophes se produiront.

Comme je l’ai mentionné au début, cet article est inspiré d’un problème réel de l’un de mes lecteurs. Si vous avez des questions pour vous tenir au courant de la survie, de la planification, de la préparation, des compétences de survie ou du meilleur équipement à choisir, n’hésitez pas à m’écrire. On ne savez jamais, ça pourrait vous sauver la vie!

Votre avis?

Avez-vous envisagé de soutenir une personne à mobilité réduite dans votre plan d’évacuation? Faites le moi savoir dans la section Commentaires ci-dessous, merci!

N’hésitez pas à en parler sur le forum: www.forum.quebecsurvieurbaine.com

Vous aimez nos articles?

Découvrez nos Ebooks.
Ils regorgent d’informations sur la préparation, l’autonomie, la résilience, la survie.
Téléchargement instantané – Vous pouvez même les imprimer pour une utilisation en cas de bris du réseau.


Avertissement:Ce site Web et le matériel couvert sont à titre informatif seulement. Nous ne prenons aucune responsabilité pour ce que vous faites avec cette connaissance. En prenant et / ou en utilisant des ressources d’information de ce site Web, vous acceptez d’utiliser ces informations de manière sûre et légale, en conformité avec toutes les lois applicables, règles de sécurité et bon sens commun. Clause de non-responsabilité complète ici.

Évacuer avec des personnes âgées ou handicapées

Professionnel de l'urgence le jour, mais un Preppers, un Citoyen Prévoyant 24/7. Ancien des forces armées parachutistes qui est intervenu sur plusieurs théâtres d'opération dans les années 2000. Puis je suis devenu Paramédic pendant 10 ans. Dans mon temps libre j'affronte les éléments dans des situations de survie afin de vous proposer sur ce site des articles et de l'équipement de qualité. N'hésitez pas à me contacter pour vos questions personnelles.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Québec Preppers
Logo
Enable registration in settings - general