SACS DE SURVIE

Kit de survie

DERNIÈRE MISE À JOUR LE

PUBLIÉ À L'ORIGINE LE 16 April 2018 @ 0 h 00 min

Kit de survie


Divulgation: Si vous achetez via les liens figurants sur notre site, nous pouvons gagner une petite commission (sans frais supplémentaires pour vous). En savoir plus sur la façon dont nous travaillons ici.

Note aux rédacteurs: Une contribution de Martin pour Québec Preppers.  Comme toujours, si vous avez des informations pour Preppers & Survivalistes que vous souhaitez partager, écrivez nous en remplissant le formulaire Écrire pour nous.

Il semble que tout le monde (ou presque tout le monde) a entendu parler du “BOB” ou “Bug Out Bag” ou en français, sac d’évacuation! Certains ont peut-être entendu parler de d’autres «sacs» et ont conclu qu’ils sont tous les mêmes. Ils sont similaires, mais pas les mêmes. Les “sacs” que nous considérerons sont:

EDC – Everyday Carry, les choses que nous portons tous les jours.

GHB  Get Home Back, le sac de retour à la maison

GOOD –  Get Out of Dodge bag, plus communément appelé à être votre kit 72h

BOB – Bug Out Bag, sac d’évacuation

INCH – I’m Never Coming Home bag, le sac de non retour (à la maison)

et

Kit de survie

La règle des trois

Chaque fois que vous pensez à la survie, il est bon de garder à l’esprit la « règle des trois». Ceci est un ensemble de lignes directrices sur ce qui peut vous tuer le plus rapidement, et fournit un guide pour la priorité de l’équipement de survie et des tâches. En termes simples, c’est:

Dans toute situation extrême, une personne ne peut généralement pas survivre plus de:

– 3 minutes sans air (ou circulation sanguine ou avec saignement artériel)

– 3 heures sans abri (les vêtements faisant parti d’abri)

– 3 jours sans eau (ou traitement pour certaines conditions médicales)

– 3 semaines sans nourriture

– 3 mois sans contact social

Notez que le manque de nourriture vous tue tout aussi que le manque d’air; ça prend juste plus de temps. Cela ne signifie pas que l’on ne doit pas tenir compte de la nourriture dans votre planification ou vos tâches de survie, mais simplement que cela ne doit pas être fait en premier. En outre, ce n’est pas une garantie. Selon les conditions, ces problèmes pourraient vous tuer plus tôt ou même plus tard. Encore une fois, il s’agit simplement d’un guide sur les priorités à utiliser pour choisir l’équipement et les fournitures avant que les besoins ne se présentent, et pour planifier les tâches dans une situation d’urgence.

Notez que “l’obscurité” est un point important à considérer. Non pas parce que l’obscurité en elle-même peut vous nuire, mais ne pas être capable de voir ce que vous faites ou où vous marchez, peut vous tuer ou vous faire du mal. Une source de lumière devrait être inscrite dans chaque liste de fournitures de survie.

Kits de survie

72 Hour Emergency Survival Kit | Designed for Earthquake, Winter Storms, Power Outage, Fire, Flooding, Tornado (4 Person Deluxe)
12 Commentaires
72 Hour Emergency Survival Kit | Designed for Earthquake, Winter Storms, Power Outage, Fire, Flooding, Tornado (4 Person Deluxe)
  • In Case Of 72 Hour Survival kits are assembled with care on site at our Calgary, Alberta warehouse with the freshest food and water available. Includes food and water for 72 hours at 1200 calories per person per day
  • In Case Of 72 Hour Emergency kits are made in small batches to ensure quality control, and include the highest quality components from reputable manufacturers all over the world. Components are not temperature sensitive, so you can leave the kit in your vehicle
  • Based on government and industry standards and backed by years of our own research, we design kits that will actually help you survive when you need them. Every item in the kit has been carefully tested and considered for weight, usability, shelf life, and edibility. These are kits you can count on, curated by the industry experts at In Case Of Canadas largest 72 hour kit supplier.
  • No need to babysit your food and water as they have a 5 year shelf life. Includes a dynamo flashlight with a crank so no need to store batteries
  • Bag has handles and shoulder strap for easy carrying in a grab and go situation

Ceux-ci sont conçus pour les urgences PERSONNELLES, et non les catastrophes majeures affectant un grand nombre de personnes. En tant que tels, ils devraient se concentrer sur la demande à l’aide. Avec une bonne capacité de signalisation, cette situation ne durera généralement qu’un jour ou deux, de sorte que votre objectif principal soit l’abri, avec de l’eau et d’autres fournitures médicales secondaires. La nourriture devrait être une troisième priorité.

Une trousse de survie peut tenir dans votre poche car il y a très peu de chance que vous en ayez besoin (en ville), ou dans un sac en bandoulière si vous êtes proche de la civilisation ou dans votre sac à dos lorsque vous vous dirigez vers la nature. En plus de la lumière et de la signalisation, il devrait inclure quelque chose qui peut être utilisé pour arrêter les saignements graves, et un moyen (même 2 moyens) de démarrer un feu et un kit de couture de base. Si l’espace le permet, ajouter une « couverture de survie » ou encore mieux «bivy», d’autres matériaux pour aider à construire un abri contre les éléments, puis des tablettes de purification d’eau et un contenant pour les utiliser, ou un contenant pour faire bouillir l’eau. Et ainsi de suite, jusqu’à ce que les scénarios probables soient couverts ou que vous atteigniez vos objectifs de taille.

Everyday Carry, EDC

L’EDC est ce que vous “portez” sur votre personne “tous les jours”, ou au moins chaque fois que vous quittez votre maison. Ce n’est pas tant un «kit de survie» qu’un «kit de vie» avec des applications de survie. Pour plus de détails, voir l’article sur EDC .

Sac de retour à la maison, Get Home Bag (GHB)

Si vous êtes au travail, en train de faire vos courses ou si vous n’êtes pas chez vous en cas de catastrophe, tout le monde dans votre famille devrait rentrer chez vous en priorité. C’est là que se trouvent vos préparations primaires, ou vos moyens d’y accéder. Vous pourriez peut-être monter dans votre voiture avec votre sac et rentrer à la maison, mais ne pariez pas votre vie ou celle de votre famille là-dessus. La voiture pourrait ne pas fonctionner ou les routes pourraient être congestionnées ou le pont pourrait être en bloqué. Vous devrez peut-être «chausser» votre sac de retour à la maison, et si vous n’êtes pas habillé ou équipé pour ce trek, vos chances de réussir seront plus faibles.

Promo Mechanix Wear Tactical M-Pact Covert

La voiture est un bon endroit pour votre GHB. Cela contiendra ou sera avec les vêtements et les chaussures dont vous avez besoin pour marcher à la maison dans les conditions les plus sévères, ainsi que votre EPP (équipement de protection personnelle – masque de filtration d’air , lunettes , gants et équipement spécifique), une trousse de survie appropriée dans la mesure du possible, l’armement défensif. Le kit de survie n’a pas besoin d’être lourdement équipé de signalisation, car dans une situation d’urgence répandue, les chances d’obtenir de l’aide sont plus faibles que d’habitude, et les chances d’attirer des prédateurs sont augmentées. Un aspect clé de votre GHB est “la connaissance”– Connaître plusieurs itinéraires pour rejoindre votre domicile, connaître les zones à éviter (territoire des gangs, centrales nucléaires ou chimiques, risques d’inondation ou d’incendie, etc.) et les «points d’intérêt» probables où la catastrophe et l’intervention humaine peut être interrompue ou limiter les déplacements.

Sac d’évacuation, Bug Out Bag (BOB)

Beaucoup de gens parlent d’évacuer s’il y a un désastre. Et le sac d’équipement et de fournitures qu’ils prévoient d’emporter avec eux s’appelle un BOB. Le problème est que beaucoup de ces personnes ne connaissent pas la définition même du “Évacuer”. C’était à l’origine un terme militaire décrivant ce qui se passe quand une position est en danger et risque d’être envahie par l’ennemi. Le personnel en position est déplacé de là vers une autre position qui est actuellement sûre. La clé ici, ce n’est pas le “départ” mais le fait d’avoir une destination plus sûre. Ainsi, un «vrai» BOB est conçu pour vous amener de l’endroit que vous évacuez, à l’endroit où vous vous repliez. Vous pouvez être en mesure de le faire par véhicule, auquel cas vous pouvez transporter beaucoup plus de choses. Si vous ne pouvez pas vous déplacer en voiture ou si votre mouvement est interrompu de façon permanente, vous devriez avoir un BOB adapté à cette réalité. Habituellement, un sac à dos, que vous pouvez transporter pendant que vous marchez jusqu’à votre emplacement de repli. Idéalement, vous avez des fournitures à cet endroit, ou vous pouvez les transporter dans le véhicule aussi longtemps que vous le pouvez et, espérons-le, ne pas avoir à les abandonner. Si vous êtes limité à un BOB, vous ne serez pas en mesure de transporter des fournitures à long terme pour votre nouvel emplacement.

Contrairement à une trousse de survie, où vous avez tendance à rester en place et à attendre le sauvetage, lorsque vous évacuez, vous serez en déplacement. Vous aurez besoin de beaucoup d’énergie, donc la nourriture est plus importante. Les «rations de survie» ou les barres d’énergie sont compactes, ou les repas lyophilisés peuvent être savoureux et légers mais nécessitent une capacité de cuisson (ébullition de l’eau). Bien sûr, vous avez toujours besoin de fournitures de premiers soins, de vêtements adaptés aux conditions météorologiques et de la possibilité de vous mettre à l’abri lorsque vous ne bougez pas. Et l’eau et la capacité d’en obtenir plus. Probablement une certaine capacité défensive est bon à avoir aussi. En fonction de la distance à parcourir, il se peut que vous ne puissiez pas transporter suffisamment de choses pour vous y rendre, auquel cas vous pourriez avoir besoin de la capacité de récupérer des fournitures abandonnées. Une autre option consiste à mettre en place des «caches» de fournitures le long du chemin.

Sauf si vous avez un endroit de repli sécuritaire, évacuer n’est pas un bon scénario, à la limite de “fuir”.

Kit 72h, Get Out of Dodge bag (GOOD)

C’est quelque chose que j’ai trouvé, ou peut-être vu quelque part dans le passé. Peu importe la source, ce sac GOOD est ce que beaucoup de gens veulent dire quand ils parlent de BOBs. C’est ce que j’appelle un sac conçu pour «fuir» un désastre. Vous n’avez pas d’endroit où aller, mais où vous êtes c’est trop dangereux pour y rester, alors vous partez et cherchez un endroit plus sûr. Peut-être en dehors de la zone sinistrée, ou une grotte ou un endroit qui peut vous fournir un abri, de l’eau et de la nourriture, et un peu d’isolement des prédateurs. En tant que tel, le contenu est orienté vers le mouvement à court terme, la légitime défense et l’acquisition à long terme de l’eau et de la nourriture provenant des zones probables. C’est un BOB sans calendrier ou destination conçu. C’est probablement pour cela qu’on vise une durée de 72h avec tout le nécessaire pour manquer de rien.

Le sac de non retour, I’m Never Coming Home bag (INCH)

J’en ai entendu parler, mais je n’arrive pas vraiment à comprendre pourquoi une personne aurait comme objectif principal de ne jamais revenir à la maison. À moins qu’ils ne tentent d’éviter la capture par des gens (le gouvernement peut-être) qui savaient où ils vivaient et qui ont les ressources pour les attendre pendant très longtemps. Dans tous les cas, le retour à la maison devrait être une possibilité, à moins qu’il y ait une forte probabilité que la maison ne soit plus là. Fondamentalement, je considérerais cela comme un «mouvement minimal», alors je me concentrerais sur ce dont j’avais besoin à court terme, et ce que je ne pouvais pas remplacer à long terme.

De combien de sacs ai-je besoin?

Idéalement, puisque tous ces sacs (devraient) avoir des objectifs différents, vous devriez avoir besoin de tous les sacs. Vous quittez la maison, vous avez votre EDC. Vous vous éloignez du trottoir, vous avez un kit de survie. Quelque chose se passe pendant que vous êtes loin de chez vous, vous avez votre GHB. Et si vous devez quitter votre maison, vous avez soit GOOD ou un BOB selon que vous avez un endroit ou non où aller. Si vous ne savez pas où vous allez, ou si votre maison est sur le point d’être détruite, vous avez besoin de votre sac INCH.

Le problème est qu’il y a un haut degré de communité entre eux, et la plupart des gens ne peuvent pas se permettre d’assumer le coût de tout cela, ou l’espace pour les stocker, ou l’effort de les garder avec des objets non périmés et à jour. Alors considérons comment minimiser ces facteurs. Une clé est la modularité. Si vous avez les articles pour chaque facette de vos sacs emballés séparément, vous pouvez rapidement assembler le sac nécessaire. Il est préférable que votre GHB reste dans votre véhicule, complètement séparé de vos autres sacs.

Tout d’abord, EDC est une évidence. Sauf si vous passez toute la journée sur le canapé dans vos sous-vêtements, vous avez déjà un kit EDC de quelque sorte. L’astuce consiste à l’optimiser, non seulement pour votre vie, mais pour les urgences. Ensuite, vous voulez un kit de survie décent qui s’intégrera dans l’un des autres sacs. En raison de la simplicité de tous ces sacs et de la difficulté de les déplacer, vous pourriez en avoir au moins deux, l’un dans votre GHB dans la voiture et l’autre dans la maison pour aller dans n’importe quel autre sac. C’est plus pratique si elles sont identiques; et puisque la signalisation n’est pas un besoin dans un événement de survie personnel, vous pouvez économiser de l’argent en ayant un module de signalisation séparé à ajouter pour les scénarios de survie non-catastrophe. Il n’y a aucune raison d’avoir à la fois un bon GOOD et un BOB, car ils sont différents, des objectifs mutuellement exclusifs, mais le choix d’un objectif approprié est essentiel, car peu importe où vous êtes, peu importe ce qui se passe, vous ne pouvez pas garantir que vous pouvez rester chez vous. La nature et / ou l’homme est tout à fait capable de le rendre invivable. Personnellement, je ne m’occupe pas d’un sac INCH, mais j’ai des choses essentielles dans mon BOB juste au cas où ma maison est détruite ou dépouillée.

Ne pas oublier, chacun de ces sacs est pour une personne ou peut-être une personne avec un petit enfant. Chaque personne de votre groupe devrait avoir une configuration similaire à celle qu’elle peut porter. Si certains membres de votre groupe sont nettement moins capables de supporter une charge que d’autres, vous devrez «répartir la charge», avec les gens qui peuvent en porter plus, en transporter plus. Assurez-vous simplement que chaque personne a assez de choses essentielles au cas où ils seraient séparés du groupe. Assurez-vous que chaque personne (y compris vous) sait comment utiliser les choses qu’elle transporte.

Choisir vos sacs

Il y a trois composants de n’importe quel sac. Ce sont le sac lui-même, le contenu du sac, et les connaissances et l’expérience pour utiliser le contenu du sac.

Lorsque vous choisissez un sac, vous devez tenir compte de la taille, du poids, de la durabilité et du confort à long terme. Et il y a une autre préoccupation. Gardez à l’esprit que vous avez fait l’effort d’être préparé pour cette catastrophe, mais un grand pourcentage des gens autour de vous ne l’ont pas fait. Et certains d’entre eux sont impatients, et certains d’entre eux se sentent obligés de profiter de vos préparatifs pour leur profit ou les besoins de leur famille. Ainsi, vous voulez rester aussi imperceptible que possible, vous voulez ressembler à un “homme gris“. N’importe quel sac que vous choisissez doit avoir des couleurs ternes et discrètes, sans marques ni modèles évidents. Pour une utilisation en ville, vous voulez utiliser des pack sac comme “tout le monde”. Le camouflage et le noir sont des couleurs «ennuyantes», mais elles, aussi bien que des packs de style militaire ou «tacticool», ont tendance à rappeler «gouvernement» ou militaire, et tout le monde sait que ces gars sont chargés de trucs cool. Évidemment, ne rien avoir de désirable ou attrayant accroché à l’extérieur. Vous ne voulez pas être remarqué, et si vous êtes remarqué, vous ne voulez pas être une cible attrayante.

Il y a deux voies à suivre: vous pouvez trouver un sac que vous aimez et ensuite y mettre ce que vous pouvez, ou vous pouvez comprendre ce que vous allez porter, et ensuite choisir un sac qui le contiendra. Chaque voie vous forcera à faire des compromis. Je préfère faire des compromis sur le sac plutôt que sur le contenu. Dans le cas d’un GHB ou d’un BOB, vous devriez avoir une bonne idée de la durée probable du trek, ce qui permet de deviner les éléments et le nombre de chacun à inclure. Toutes les estimations de taille doivent être accompagnées d’estimations de poids.

Lors du choix d’un sac, la taille est la première préoccupation, et cela est déterminé par combien de choses vous devez mettre dans le sac. Les sacs sont souvent évalués en “litres” qui, pour les métriques, peuvent être estimés en les divisant par quatre pour obtenir approximativement “gallons”. Si vous avez une idée de la taille dont vous aurez besoin, il est préférable de choisir un sac un peu plus grand, car vous pouvez mettre neuf gallons dans un contenant de dix gallons, mais vous ne pouvez pas mettre onze gallons dans ce contenant. Cependant, plus le sac est gros, plus vous serez tenté de le remplir, et plus il pèsera. Préparez-vous à réduire votre estimation de taille si votre estimation de poids devient trop élevée.

Et cela soulève l’autre préoccupation clé, le poids. Une personne en bonne condition physique et formée pour cela, peut probablement porter une charge de 25% de son poids corporel. Les personnes en moins bonne condition physique pourront transporter moins. Gardez à l’esprit que pratiquement tout le monde peut transporter plus que ce qu’ils devraient, brièvement. Mais peuvent-ils le porter toute la journée, pendant plusieurs jours de manière séquentielle? Peuvent-ils faire de la randonnée ou grimper des pentes abruptes? Sont-ils capables d’éviter de trébucher ou de développer des blessures au pied ou à la cheville? Peuvent-ils courir de courtes distances? Sautez par-dessus des obstacles étroits? Comme vous pouvez le voir, le poids de charge idéal est une question d’expérimentation, et tout le groupe devrait travailler à augmenter leurs capacités. Mais à tout moment, il y a un poids maximum pratique. Quand vous atteignez ce point là, vous devez arrêter d’emballer les choses.

Maintenant que vous avez une taille adéquate et pas trop de poids, considérez le confort. Un sac qui réparti bien le poids et qui est confortable fera de votre trek un moment plus agréable. Pour un gros sac de randonnée, qui pourrait correspondre à la plupart des BOB, vous voudrez transférer le plus de poids possible à vos hanches. Cela nécessite un cadre interne ou hybride et une ceinture matelassée. Les cadres externes doivent être évités. ils ont tendance à être pris sur les choses et sont généralement moins confortables. Il n’est pas nécessaire d’avoir un BOB ou un GHB trop lourd ainsi il pourront se permettre d’utiliser un plus petit sac sans cadre.

Franchement, si vous pouvez trouver un sac qui répond à tous ces critères, la durabilité peut ne pas être une préoccupation majeure. Plus le trek est long et plus le terrain est accidenté, plus il devient important. Gardez un œil sur le matériel. Le nylon, la toile et le cuir sont durables; le plastique et le tissu ne sont pas aussi durables. Épais est plus durable que mince. Mais l’épaisseur et la toile et en particulier le cuir tend à être lourd, et chaque livre supplémentaire est une livre de choses que vous ne pouvez pas porter. Ainsi, généralement, un nylon de poids moyen est meilleur. Vous voulez qu’il soit étanche à l’eau ou très résistant à l’eau ou avoir une couverture étanche à l’eau. Si ce n’est pas vraiment étanche à l’eau, assurez-vous que tout contenu ne soit pas affecté par l’humidité et est emballé dans des sacs étanches et même si le packsac est étanche, vous voulez que vos éléments critiques soient tout de même dans leur propre protection imperméable.

Enfin, il y a l’organisation. Avoir tout ce dont vous avez besoin est génial, mais être capable de le trouver ou d’y accéder au besoin peut être important. Un sac qui a beaucoup de poches peut être pratique, mais chaque poche ajoute plus de matériel et donc plus de poids. C’est un compromis, et si vous avez moins de poches elles peuvent être compensées par un emballage intelligent. Si vous avez besoin de quelque chose rapidement, vous voulez aller droit au but, et si vous utilisez beaucoup, vous ne voulez pas tout enlever pour y arriver.

Où mettre vos sacs

Comme mentionné, votre GHB est mieux conservé dans votre véhicule, de sorte que vous l’aurez toujours avec vous quand vous n’êtes pas à la maison. Sauf si vous ne prenez pas votre véhicule? C’est une énigme, et en supposant que vous «devez» aller et ne pouvez pas prendre votre voiture, vous avez trois options: risquer de s’en passer, l’emmener avec vous, ou prendre un sous-ensemble avec vous dans vos poches ou autres récipients. En ce qui concerne vos autres sacs et modules, vous avez besoin d’un lieu de stockage facilement accessible mais non encombré, protégé des accès accidentels, où ils ne seront pas mélangés ou bloqués et ne seront pas soumis à des conditions environnementales extrêmes.

Certaines choses que vous mettez dans votre sac (s) auront des dates d’expiration. Vous devez garder un disque avec chaque sac ou module indiquant ces dates, et c’est une très bonne idée de mettre les nouvelles choses derrière les plus anciennes, ainsi celles de devant “expirent” en premier. Cela ne signifie généralement pas qu’ils deviennent inutiles ou dangereux, donc si vous arrivez avec un mois ou deux en retard, ce n’est pas grave. Mais passer des années après la date n’est pas sage. Soyez conscient des conditions de stockage où vous conservez chaque sac (en particulier le coffre de votre voiture) et son effet sur les articles dans le sac.

Enfin, ne sortez PAS les affaires de vos sacs pour une utilisation «temporaire». Si vous sortez quelque chose de l’un de vos sacs, les probabilités que vous vous rappellerez de le remettre (et de remplacer tout ce qui est partiellement épuisé) sont déprimantes. Je ne peux pas vous dire combien de lampes de poche fantaisie j’ai perdu suite à des fuites de batterie. Gardez les piles hors de votre équipement d’urgence jusqu’à ce que la situation d’urgence se produise ou soit sur le point de se produire, ou utilisez des piles au lithium, qui jusqu’ici n’ont pas coulé pour moi.

N’hésitez pas à en parler sur le forum: www.forum.quebecsurvieurbaine.com

Vous aimez nos articles?

Découvrez nos Ebooks.
Ils regorgent d’informations sur la préparation, l’autonomie, la résilience, la survie.
Téléchargement instantané – Vous pouvez même les imprimer pour une utilisation en cas de bris du réseau.



Avertissement:Ce site Web et le matériel couvert sont à titre informatif seulement. Nous ne prenons aucune responsabilité pour ce que vous faites avec cette connaissance. En prenant et / ou en utilisant des ressources d’information de ce site Web, vous acceptez d’utiliser ces informations de manière sûre et légale, en conformité avec toutes les lois applicables, règles de sécurité et bon sens commun. Clause de non-responsabilité complète ici.

Kit de survie

Last update on 2020-08-05 at 21:32 / Affiliate links / Images from Amazon Product Advertising API

Professionnel de l'urgence le jour, mais un Preppers, un Citoyen Prévoyant 24/7. Ancien des forces armées parachutistes qui est intervenu sur plusieurs théâtres d'opération dans les années 2000. Puis je suis devenu Paramédic pendant 10 ans. Dans mon temps libre j'affronte les éléments dans des situations de survie afin de vous proposer sur ce site des articles et de l'équipement de qualité. N'hésitez pas à me contacter pour vos questions personnelles.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEUR D'URGENCE !

Vos informations vitales, organisées et prêtes!
PLUS D'INFO ICI
lien vers notre boutique en ligne.
close-link
Clique moi !
Québec Preppers
Logo
Enable registration in settings - general