Vous voulez savoir quand nous publions?
Nous vous enverrons un email seulement quand c'est nécessaire. N'est-ce pas cool?
Souscrire!

Nous ne vous enverrons pas de spam et sécuriserons vos données personnelles

Untitled Document
PRÉPARATION URBAINE

10 conseils pour survivre à un tir actif

10 conseils pour survivre à un tir actif 

La tragédie à Québec en janvier 2017 a fait que tout le monde parle encore une fois au Canada du contrôle des armes à feu, comme d’habitude. Et je comprends pourquoi: les fusillades massives ou les idées dérangées d’un tireur actif sont terrifiantes. Ils se produisent de manière inattendue et peuvent arriver à n’importe qui. Donc, naturellement, beaucoup de gens commencent à exiger une solution qui leur permettra de se sentir en sécurité.

Mais voici la chose à propos de cet épisode particulier: des lois plus strictes sur le contrôle des armes à feu ne l’aurait pas arrêté . Le tireur, Alexandre Bissonnette, n’avait aucun antécédent criminel, et avait eu ses armes légalement. Même une interdiction des grands magazines ne l’aurait pas arrêté, car une arme sur le marché noir a toujours existé et ce même marché existera toujours si une loi est votée pour l’arrêt de vente d’arme légale.

Les drogues sont interdites depuis des décennies et il existe encore un énorme marché noir pour elles. Et les armes à feu ne sont pas le seul moyen de tuer beaucoup de gens, car les terroristes ont prouvé à maintes reprises en conduisant des camions dans la foule ou en fabriquant des bombes artisanales.

Je ne vois tout simplement pas l’intérêt de retirer à chacun le droit de se défendre contre les criminels, à cause de quelques tireurs de masse qui trouveraient d’autres moyens de tuer des gens.

L’autre chose dont les gens parlent est son motif. Alors pourquoi l’a-t-il fait? Malheureusement, nous ne pouvons jamais savoir. Ou tout au moins pas avant que la tragédie ne soit passée.

Voici une pensée: peut-être était-il fou. Je sais que cela semble trop simpliste, mais comme un certain Chris Rock l’a dit un jour: « Qu’est-il arrivé à un fou? «Dans un monde avec 7 milliards de personnes, statistiquement parlant, l’un d’entre eux va parfois devenir fou. C’est arrivé avant, et ça va se reproduire.

Alors maintenant, je veux changer de vitesse et parler de ce qu’il faut faire au cas où vous seriez à proximité de la prochaine fusillade en masse. Certains des conseils de cet article vous paraîtront probablement paranoïaques, mais gardez-le au moins à l’esprit lorsque vous partez. Rappelez-vous que la police prend généralement 5 à 10 minutes pour répondre aux incidents de tir. Jusque-là, vous êtes seul.

 

Comment se préparer à un tir

1. Connaissez vos sorties – Que vous soyez dans un théâtre, lors d’un concert, dans une arène sportive ou dans un autre événement surpeuplé, soyez toujours conscient des sorties les plus proches. De plus, recherchez des sorties plus rapides que la plupart des gens pourraient ne pas remarquer.

Par exemple, si vous êtes dans un centre commercial et qu’il y a une fusillade, ne courez pas avec la sortie principale avec tout le monde. Au lieu de cela, coupez à travers le magasin et traversez la réserve et sortez par la porte arrière.

2. Asseyez-vous près d’une sortie – La plupart des gens détestent être assis au bord du théâtre ou dans un coin de stade, mais mieux vaut prévenir que guérir. Vous ne voulez jamais être au centre, et cela va pour toutes sortes de situations qui provoquent une panique de masse (tornades, pannes de courant, tremblements de terre, etc.).

Personnellement, je ne supporte pas d’être au milieu d’une salle bondée. Cela me fait me sentir pris au piège, comme je le serais si quelqu’un ouvrait le feu sur la foule.

3. Habillez-vous convenablement  – Évidemment, cela dépend de l’endroit où vous allez, mais la règle est de ne pas attirer l’attention. Tout ce qui pourrait devenir une cible facile, comme une chemise, un chapeau ou un sac à dos brillant, est une mauvaise idée.

Ma femme s’est toujours plaint de cela, mais je porte toujours des vêtements sans motifs ni de couleurs vives. Je n’aime pas me démarquer de la foule. Aussi, portez de bonnes chaussures. Vous ne pourrez pas courir le danger en sandales.

4. Pratiquer la connaissance de la situation – Partout où je vais, je vois des gens regarder leurs téléphones. Les gens ne semble plus savoir ce qui se passe autour d’eux ! Ne soyez pas de ceux là.

Pratiquez plutôt la conscience de la situation partout où vous allez. Si vous le faites assez souvent, cela deviendra une seconde nature et vous ne serez pas pris au dépourvu si quelque chose de terrible se produit.

Que faire si cela se produit

5. Si quelque chose ne va pas bien, il suffit de partir – Le 23 Juillet 2018, quand un tireur a ouvert le feu dans un quartier animé à Toronto, au Canada, où sont installés des bars et des restaurants. Plusieurs dizaines de tirs ont été entendues par des témoins, mais leurs esprits ont essayé de donner un sens à ce qui se passait et sont venus avec l’explication que cela devait faire partie du spectacle. Ce type de pensée est dû au biais de normalité du cerveau.

Pour éviter cela, vous devez être le genre de personne qui est toujours en condition jaune: connaissez vos sorties, pratiquez la conscience de la situation et soyez prêt à réagir. Si quelque chose ne va pas ou si vous ne vous sentez pas en sécurité, levez-vous et partez.

6. Laissez vos affaires derrière – Vous seriez surpris de la fréquence à laquelle les femmes attrapent leurs sacs avant de fuir le danger. C’est juste la force de l’habitude. Vous devez parcourir mentalement le scénario plusieurs fois dans votre tête et penser: «Lève-toi et cours. Lève-toi et cours. »Dans une situation comme celle-là, chaque seconde compte, alors vous ne voulez pas être ralenti.

Bien sûr, des exceptions peuvent être faites pour les enfants et leurs proches. Les gens ne sont pas des choses, alors assurez-vous que les personnes qui vous intéressent vous accompagnent. Et si vous avez de jeunes enfants, essayez de rester entre eux et le tireur lorsque vous vous échappez, si possible.

7. Une fois que vous êtes sorti, continuez – Juste parce que vous êtes sorti dehors ne signifie pas que vous êtes en sécurité. De ce que vous savez, le tireur est à votre poursuite. En 2015, lorsque des terroristes ont tiré sur des personnes dans un stade et une salle de concert à Paris, de nombreuses personnes ont couru à l’extérieur et ont immédiatement sorti leurs téléphones.

La même chose s’est produite à Las Vegas. Les gens ont couru un peu, puis se sont arrêtés pour vérifier leurs téléphones, sans se rendre compte qu’ils étaient toujours à portée du tireur. Ne fais pas ça. Continuez jusqu’à ce que vous soyez absolument sûr que vous êtes hors de danger. Alors seulement et seulement après, vous appelez le 911.

Et s’il n’y a pas d’évasion possible?

8. Couvrir – Si le tireur est entre vous et la seule sortie, la meilleure chose à faire est de vous mettre à l’abri de la chose la plus épaisse et de vous allonger sur le sol pour vous faire une cible plus petite.

9. Cacher et ne pas faire de bruit – Si vous êtes dans un bâtiment et que la seule sortie est en direction du tireur, entrez dans une pièce et verrouillez la porte. Éteignez ensuite les lumières, votre téléphone portable et tout ce qui pourrait attirer l’attention. Faites en sorte que personne ne soit là.

Pendant l’incident de tir à Columbine, des dizaines d’étudiants et d’enseignants se sont cachés dans des placards pendant des heures. Cela pourrait leur avoir sauvé la vie.

10. Combattez – Si vous êtes acculé, ne restez jamais assis et plaidez pour votre vie. Les tueurs n’ont aucune compassion, alors vos chances de survie sont beaucoup plus élevées si vous lancez une attaque et tentez de vous attaquer au tireur. Je ne vais pas me lancer dans les techniques de combat, mais si vous avez une arme dissimulée ou des compétences de défense, j’espère que vous allez vous en servir.

 

Si ce n’est pas le cas, essayez de trouver un entrainement et des cours dans votre secteur car, en ce qui concerne les armes à feu et les combats, vous ne pourrez pas apprendre beaucoup de choses en ligne.

Ce qui s’est passé à Las Vegas, à Toronto, à Paris a été une tragédie horrible, mais comme je l’ai dit, ce ne sera pas la dernière. Restez en sécurité si vous sortiez car il faut quand même continuer à vivre et à profiter.

10 conseils pour survivre à un tir actif

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez en laissant un commentaire Facebook

Je suis un professionnel de l'urgence le jour, mais un preppers 24/7. Je suis un ancien des forces armées parachutistes qui a intervenu sur plusieurs théâtres d'opération dans les année 2000. Puis je suis devenu Paramedic pendant 10 ans. Dans mon temps libre j'affronte les éléments dans des situations de survie afin de vous proposer sur ce site des articles et de l'équipement de qualité. N'hésitez pas à me contacter pour vos questions personnelles.

Québec Survie Urbaine