Vous voulez savoir quand nous publions?
Nous vous enverrons un email seulement quand c'est nécessaire. N'est-ce pas cool?
Souscrire!

Nous ne vous enverrons pas de spam et sécuriserons vos données personnelles

ESSENTIELS DE LA PRÉPARATIONESSENTIELS DE LA SURVIE

21 trucs de Prepper que j’aimerais entendre

21 trucs de Prepper que j’aimerais entendre AVANT de commencer à préparer

Quand les gens commencent dans le domaine du Prepping, de la préparation, ils font généralement quelques erreurs. Je sais, j’en ai fait! Parfois, c’est parce qu’ils sont pris dans l’idée de se préparer et de s’y lancer sans prendre le temps de planifier et de vraiment réfléchir ce à quoi ils se préparent. D’autres fois, c’est simplement parce qu’ils ne disposent pas d’assez d’informations. Si seulement j’avais su alors ce que je sais maintenant.

Comme Alfred Sheinwold l’a dit: «Apprenez tout ce que vous pouvez des erreurs des autres. Tu n’auras pas le temps de tout faire toi-même.

Ne perdez pas votre temps, argent et énergie en répétant les mêmes erreurs que moi et tant d’autres qui en ont déjà fait. Au lieu de cela, lisez cette liste de conseils utiles (et le reste du site Quebec Preppers) que j’aurai souhaité avoir avant de commencer dans la préparation.

 

1. Commencez dès maintenant à vivre au-dessous de vos moyens

Vous ne voulez pas simplement acheter toute votre nourriture et vos fournitures avec une carte de crédit. Au lieu de cela, cherchez des moyens de réduire vos factures jusqu’à ce qu’il vous reste de l’argent pour vous équiper en préparation.

2. Ne faites pas sauter tout votre argent le premier mois

La préparation est quelque chose qui devrait être fait lentement et régulièrement. Souvent, il existe des objets de survie dont vous pensez avoir besoin, puis vous découvrez plus tard qu’il existe une meilleure offre quelque part ou que vous possédez déjà un substitut approprié. Alors essayez d’être patient.

3. Stockez beaucoup d’eau

Techniquement, l’eau est plus importante que la nourriture et vous allez la boire plus vite que vous ne le pensez. Vous n’êtes pas obligé d’acheter de l’eau en bouteille. Vous pouvez collecter votre propre eau et la stocker dans des conteneurs ou des barils démontables pendant de longues périodes dans votre garage ou votre sous-sol.

4. Ne stockez pas l’eau dans de vieilles bouteilles de lait

Il est si tentant et cela semble être une bonne idée, mais ça va se terminer en catastrophe. Il est difficile de laver, d’éliminer tous les résidus de lait ce qui signifie que vous pourriez finir par boire des bactéries nocives qui immergent de l’eau. En outre, le plastique n’est pas résistant et finira par se décomposer, créant un gros désordre.

5. N’achetez pas de nourriture que votre famille ne mange pas

Trouver une bonne affaire sur une caisse d’épinards en conserve peut sembler un excellent moyen de remplir les étagères de votre garde-manger, mais si votre famille refuse de le manger, vous aurez perdu du temps, de l’argent et de l’espace. C’est bien de trouver une bonne affaire, mais si cela ne convient pas à votre famille, passez le relais et attendez le prochain.

 

6. Conservez plus que de la nourriture en conserve

Il y a cette idée qu’un garde-manger doit être chargé avec des aliments en conserve et rien d’autre. Pour diversifier votre régime alimentaire, vous devez disposer d’une variété d’aliments en conserve, secs et lyophilisés. Sinon, vous vous ennuierez avec la nourriture en conserve, et tout ce surplus de sodium sera mauvais pour votre santé.

7. Utilisez des étagères solides pour votre stockage

Ces tablettes de panneaux de particules fragiles sont peut-être bon marché, mais elles ne tiendront pas longtemps lorsque vous commencerez à empiler des sacs de haricots et des boites de conserves.

8. Ne mettez pas toutes vos préparations au même endroit

Vous ne savez jamais quand une catastrophe va se produire. Votre stockage de nourriture entier pourrait être détruit en un clin d’œil. Placez des caches autour de votre lieu de résidence, gardez un sac d’évacuation dans chaque véhicule et, si possible, gardez quelques fournitures à votre emplacement.

9. Préparer plus que ce que vous stockez

Cela demande aussi des connaissances et des compétences. Voici 10 compétences dont vous pourriez avoir besoin. Pour chacun de ces domaines, vous devez acquérir une formation et une expérience pratique. Conservez également une belle bibliothèque de documents de référence.

 

10. N’oubliez pas l’hygiène et l’assainissement

Faire le plein de papier toilette et de savon est tout aussi important que de faire le plein de nourriture et d’eau. Vous devez rester propre pour éviter de tomber malade. Tomber malade pendant une situation de survie – lorsque les hôpitaux sont fermés ou en surnombre – pourrait vous tuer.

11. N’oubliez pas ceux qui ont des besoins spéciaux

Certaines personnes pourraient avoir besoin d’insuline, de lunettes, de médicaments, d’oxygène, de fauteuils roulants, etc. Préparez-vous également pour cela.

12. N’oubliez pas vos animaux domestiques

Si vous avez des animaux de compagnie, vous avez deux choix: planifiez de les nourrir et de les soigner, ou abandonnez-les (dans ce cas là, je vous conseil de ne pas en avoir du tout). Si vous vous souciez de vos animaux de compagnie, assurez-vous de stocker de la nourriture, de l’eau et d’ autres fournitures pour eux. Décidez de ce que vous ferez avec vos animaux de compagnie aujourd’hui et n’attendez pas une catastrophe ou un trop plein d’émotions.

13. Ne soyez pas le seul préparé de votre ménage

Toute votre famille doit être concernés. Ils ne doivent pas être aussi enthousiastes que vous, mais ils doivent avoir les connaissances et le savoir-faire nécessaires. Assurez-vous de les incorporer dans votre préparation autant que possible.

14. Ne parlez pas de vos préparatifs à tout le monde

Vous ne voulez pas annoncer ce que vous avez. Sinon et quand une catastrophe surviendra, vous aurez probablement une file de personnes à votre porte et vous ne pourrez pas les aider toutes. Alors gardez vos projets au sein de la famille et dans un groupe restreint de personnes de confiance. Un bon point est aussi de partager notre site de préparation, plus il y aura de monde préparés, moins il y aura de mon paniqués et démunis !

 

15. Essayer de rester en forme

Beaucoup de personnes vont se retrouver complètement épuisées après une journée de désastre. Marcher d’un endroit à l’autre, transporter des provisions, réparer des toits ou des fenêtres endommagés, etc. Tout cela si vous vous épuiserez rapidement si vous n’êtes pas en forme. Il est plus facile de se mettre en forme que vous ne le pensez. Une demi-heure de marche par jour fera une énorme différence.

16. Ne présumez pas que votre stock d’armes à feu et vos munitions vous protégeront

Je ne dis pas que vous ne devriez pas avoir d’armes à feu pour l’autodéfense, mais vous voulez faire de votre mieux pour éviter la confrontation. Apprenez à être furtif et à ne pas attirer l’attention sur vous-même. Vos armes ne peuvent pas vous protéger contre les coups de feu de ceux qui en ont.

17. Avoir un plan pour rentrer à la maison

Beaucoup de gens oublient que les catastrophes n’attendent pas votre retour chez vous. Ils peuvent également se produire lorsque vous êtes au travail, à l’école ou ailleurs. Avez-vous un plan pour rentrer à la maison ou un endroit pour rencontrer le reste de votre famille ?

18. Ne faites pas d’hypothèses sur ce qui va arriver

Certaines personnes supposent simplement qu’elles devront évacuer, tandis que d’autres pensent qu’elles pourront le faire. Mais vous ne savez pas ce qui va se passer. Vous devez avoir un plan A et un plan B. Chaque Prepper a besoin d’un plan de secours sur son plan initial.

19. Testez tout vous-même

Ne présumez pas que vos outils fonctionneront correctement lorsque vous en aurez besoin. Vous devez les essayer. En outre, ne stockez pas simplement plusieurs outils identiques, car si cet outil ne fonctionne pas pour vous, vous aurez peut-être besoin d’un type d’outil différent.

«Ayez une capacité redondante, pas un équipement redondant».

20. Faire des pas de bébé

Certains projets de bricolage sont si grands et compliqués et nécessitent une formation préalable telle que vous devez vraiment être patient. Si vous essayez de tout faire en quelques jours, vous allez être frustré et épuisé.

Rappelez-vous que beaucoup de petits pas feront vite un très long chemin.

 

21. La fin du monde n’est pas pour demain

Oui, techniquement, cela pourrait l’être, mais il est peu probable que ce soit le cas. Et si vous le pensez toujours, vous risquez de paniquer et de prendre de mauvaises décisions. Soyez prêt, mais profitez de tout ce que la vie a à offrir. Ne vous concentrez pas sur la préparation d’une fin du monde au point d’oublier de profiter de ce que vous avez aujourd’hui. Et gardez à l’esprit que – votre fin du monde – pourrait ne jamais se produire .

21 trucs de Prepper que j’aimerais entendre

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez en laissant un commentaire Facebook

Matt Logan

Je suis un professionnel de l'urgence le jour, mais un preppers 24/7. Je suis un ancien des forces armées parachutistes qui a intervenu sur plusieurs théâtres d'opération dans les année 2000. Puis je suis devenu Paramedic pendant 10 ans. Dans mon temps libre j'affronte les éléments dans des situations de survie afin de vous proposer sur ce site des articles et de l'équipement de qualité. N'hésitez pas à me contacter pour vos questions personnelles.

Québec Preppers
Logo