Vous voulez savoir quand nous publions?
Nous vous enverrons un email seulement quand c'est nécessaire. N'est-ce pas cool?
Souscrire!

Nous ne vous enverrons pas de spam et sécuriserons vos données personnelles

Untitled Document
ÉQUIPEMENT DE PRÉPARATIONESSENTIELS DE LA PRÉPARATION

5 choses à avoir pour pouvoir quitter le réseau maintenant – Pt. 4

5 choses à avoir pour pouvoir quitter le réseau maintenant – Pt. 4

Bienvenue à cette série sur les 5 choses que vous avez besoin de savoir pour quitter le réseau maintenant, où j’ai discuté du scénario d’un effondrement et d’une perturbation à long terme du «réseau». Le terme «réseau» peut signifier différentes choses pour différentes personnes, mais pour le bien de cette série, le réseau ne parlerait que d’un grand nombre de systèmes et de services sur lesquels nous comptons dans notre culture occidentale. Cela inclurait des choses comme l’électricité, l’eau, l’assainissement, le gaz naturel, les services d’urgence, Internet et les communications.

Certaines personnes pensent au réseau comme l’information recueillie sur nos vies à travers diverses transactions électroniques. “Jason Bourne est sorti du réseau”, ce qui signifie que ses allées et lieux ne sont pas connus pour utiliser les cartes de crédit, pour payer quoi que ce soit et ils ne peuvent pas suivre son téléphone cellulaire. Quand Jason dépense cet argent qu’il avait si brillamment caché dans le coffre-fort, les fantômes de la CIA ne peuvent pas le trouver en utilisant leurs systèmes de détection habituels. C’est certainement un aspect du réseau, mais quand nous parlons d’un mode de vie hors réseau, nous n’associons pas cela à la gestion d’un ministère répréhensible dans un organisme gouvernemental ténébreux qui veut nous tuer.

 

Sortir du réseau est devenu synonyme de vivre plus simplement et à partir de là, réduire ou éliminer notre dépendance à des systèmes comme l’électricité. Dans un effort pour sortir du réseau, nous devons acheter par exemple, des panneaux solaires, ou forer un puits dans notre cour pour fournir de l’eau douce au lieu de compter sur les sources municipales. C’est un objectif réalisable pour beaucoup, mais pas tous. Cette série se concentre sur cet objectif sous un angle différent, c’est-à-dire si vous vous trouvez obligé de quitter le réseau en raison d’une catastrophe naturelle ou d’un événement catastrophique qui rend ces systèmes temporairement ou définitivement hors service. Vous ne quittez pas le réseau, c’est le réseau qui vous quitte.

Donnez-moi un abri

Dans notre premier article, nous avons discuté de l’importance de l’eau et d’avoir une source renouvelable si nous avons l’espoir de vivre longtemps sans les avantages des services publics modernes. Le deuxième article traitait de la nourriture et de la création de systèmes maintenant qui vous nourrirait si les épiceries ne s’ouvraient plus jamais. Le troisième article portait sur l’assainissement et l’hygiène afin que nous réduisions autant que possible notre exposition, et inversement notre risque d’infection par la maladie. Le quatrième article traitant de l’abri.

 

Les êtres humains sont des créatures incroyablement résilientes et ingénieuses quand nous mettons notre esprit à l’œuvre, mais nous n’étions pas vraiment fait pour vivre dehors dans les éléments. Les humains ont besoin d’un abri contre les températures négatives ou d’une exposition aux éléments si le réseau tombe; le logement doit figurer en haut de votre liste de priorités.

À moins que vous soyez un gitan, un sans-abris ou que vous soyez en train de faire le tour du Canada, la plupart d’entre nous avons déjà un endroit où vivre. Vous vous demandez peut-être pourquoi c’est l’une des 5 choses dont vous avez besoin pour quitter la grille. Il est vrai qu’il ne devrait pas y avoir de pénurie d’abris, au moins sous la forme de vêtement, pour pratiquement n’importe qui dans le monde. Ce que nous avons peut-être pas, ce sont les systèmes de chauffage et de refroidissement que nous avons aujourd’hui. Nous sommes également forcés de quitter nos maisons et de faire notre chemin vers un autre endroit. Vous pouvez être éloigné de votre domicile et avoir besoin d’y retourner.

 

Sans une constante irrigation, de nombreuses villes deviendraient rapidement des terres arides.

Combien de personnes voudraient vivre à Kamloops, en Colombie-Britannique sans air conditionné? J’ai voyagé dans cette région en été et avec le facteur humidex, les températures sont souvent au dessus de 40 degrés. Il est certain que ces chaleurs ne durent pas plus de 35 jours par année en moyenne mais si on prend la canicule de 2018 à Montréal, 19 morts on été répertorié en 15 jours. Qu’en est-il des cultures avec des valeurs minimales? D’un autre côté, des endroits comme la Gaspésie, ou même le Québec en général durant les mois d’hiver, nous sommes de vrai brûleurs de bois, mais ce n’est pas une ressource à laquelle tous les gens ont gardé des accès en ces temps moderne, préférant se rabattre sur Hydro-Québec et son électricité. Même si tout le monde avait son propre poêle à bois, combien de villes ont des forêts juste devant leur porte pour le bois de chauffage frais? Pouvez-vous imaginer Montréal si les gens cherchaient une source de bois pour chauffer leurs maisons?

L’électricité est responsable de la majorité de notre régulation de la température dans nos maisons et nos entreprises. Si l’électricité disparaît, la vie sera beaucoup moins agréable. Pour certains dans les extrêmes, cela peut être mortel.

 

Mais un abri ne doit pas seulement être considéré du point de vue d’un toit sur votre tête, bien que ce soit très important. Vos vêtements sont un aspect plus important que l’abri en lui même. Étant considéré comme abri, avoir de bons vêtements adaptés vous rendra la vie plus facile et les temps est moins dangereux. Avez-vous des vêtements chauds qui vous garderont en vie quand la température descendra en dessous de zéro?  Par la même occasion, avez-vous des vêtements en plus, qui vous protègeront du soleil en été? Qu’en est-il des chapeaux pour vous épargner la pluie et le soleil de votre tête?

Mon fils, à mon grand regret, sort souvent de la maison avec des vêtements qui, même s’ils sont parfaits pour l’intérieur, ne le protège pas des éléments dehors. Comme un disque rayé, je lui dis “Il fait froid dehors, mieux vaut prendre ton manteau”. Si quelque chose devait arriver, auriez-vous les vêtements appropriés pour rentrer à la maison ou ne craignez vous pas de geler à mort? Et si aujourd’hui était le dernier jour où vous pourriez acheter des vêtements au magasin? Auriez-vous des vêtements appropriés pour passer beaucoup de temps dehors, peut-être vivre dans les éléments pour de courtes périodes? Auriez-vous des vêtements de travail si vous êtes obligé de commencer votre jardin et de travailler à l’extérieur de la maison plutôt qu’à l’intérieur?

Protection contre les intrus


Les portes battues peuvent améliorer vos chances de survie dans un scénario d’invasion.
S’abriter des éléments est un aspect, mais en est-il de la protection contre l’élément humainOui, nous pouvons verrouiller nos portes, mais dans une crise, je prévois que des personnes désespérées feront des choses désespérées. Dans le cadre de ma stratégie, si le réseau tombe en panne, je considère également la sécurité du point de vue du renforcement de notre maison autant que possible pour empêcher un accès facile. Serions-nous capables de tenir longtemps un groupe déterminé?Probablement pas, mais nous pouvons les ralentir.

Renforcer les portes est un grand pas que vous pouvez faire pour rendre vos maisons plus sûres, mais ce n’est qu’un point d’accès. Les fenêtres sont plus vulnérables et si quelqu’un a du mal à se rendre à la porte d’entrée, il peut décider de passer par les fenêtres. Les films de protection pour les fenêtres offrent une protection supplémentaire et peuvent être facilement applicables par n’importe qui pour améliorer l’efficacité de vos fenêtres comme le verre de sécurité. Au lieu de se fracasser, le film tien l’ensemble du verre et pourrait vous faire gagner du temps.

 

Semblable à des préparations d’ouragan, avoir du bois de construction supplémentaire sous la forme de contreplaqué aurait du sens afin que vous puissiez les monter sur les fenêtres si les choses deviennent vraiment hors de contrôle. Les sacs de sable sont un autre article qui, selon moi, serait très utile, tout comme les barbelés et la défense de la maison avec vos voisins. En supposant que ce n’est pas vos voisins, vous devez vous inquiéter.

La semaine prochaine nous parlerons du dernier point à considérer pour sortir du réseau. J’espère que vous reviendrez et s’il vous plaît laissez-moi savoir ce que vous pensez sur les options de logement ci-dessous.

5 choses à avoir pour pouvoir quitter le réseau maintenant – Pt. 4

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez en laissant un commentaire Facebook

Je suis un professionnel de l'urgence le jour, mais un preppers 24/7. Je suis un ancien des forces armées parachutistes qui a intervenu sur plusieurs théâtres d'opération dans les année 2000. Puis je suis devenu Paramedic pendant 10 ans. Dans mon temps libre j'affronte les éléments dans des situations de survie afin de vous proposer sur ce site des articles et de l'équipement de qualité. N'hésitez pas à me contacter pour vos questions personnelles.

Québec Survie Urbaine