Vous voulez savoir quand nous publions?
Nous vous enverrons un email seulement quand c'est nécessaire. N'est-ce pas cool?
Souscrire!

Nous ne vous enverrons pas de spam et sécuriserons vos données personnelles

Untitled Document
PRÉPARATION URBAINE

Enseigner à vos enfants comment réagir à un tireur actif

Enseigner à vos enfants comment réagir à un tireur actif

Suite à l’événement survenu récemment au Texas, mais aussi à Toronto ou dans l’Indiana, je trouvais approprié de vous écrire un article à ce sujet et surtout sur la prévention. Ces nouvelles trop souvent aux journal télévisé, nous rappellent que la vie est parfois mortelle. En tant que Prepper et défenseur de nos vies, l’une des choses que je prépare est une situation où des gens innocents sont assassinés. Cela pourrait être par un terroriste, une personne mentalement dérangée, quelqu’un sous l’influence de drogues psychotropes ou comme à Montréal au Collège Dawson en 2006, quelqu’un avec une rancune qui ne s’en soucie tout simplement plus. Vous pourriez dire que tous ces types de personnes ont une chose en commun indépendamment de leur motivation; ils veulent simplement tuer les gens.

Il y a et il y aura toujours des gens qui veulent tuer pour une raison ou une autre. Nier cela c’est nier la nature humaine, argumenter sur des méthodes pour sécuriser les innocents tout en les empêchant de se protéger, c’est rester obstinément ignorant de la réalité de ce problème. Les mauvaises personnes seront toujours présente dans une forme ou une autre et ils vont essayer de faire de mauvaises choses, peu importe les règles. Nous l’avions encore vu à Trois-Rivières en 2014.

Pour ma part, je crois fermement que la meilleure façon d’arrêter un mauvais homme avec un pistolet est un bon gars avec une arme à feu. C’est exactement ce que la police fait et quand ils se livrent à une telle manœuvre avec une force létale, les tueurs sont toujours neutralisés. Habituellement, ils se tuent en premier, mais ils arrêtent de tuer les autres dans la plupart des cas quand ils sont confrontés.

Ce n’est pas un débat sur les armes à feu que je veux ouvrir, mais plutôt une conversation sur ce que je veux partager avec mes enfants s’ils se retrouvent dans une situation où un psychopathe avec un pistolet (ou un couteau, ou une hache, un machette, bâton pointu, batte de Baseball, taille haies) est dans un endroit où ils sont et le psycho commence à essayer de blesser les gens. Dans un tel scénario, il y a ce qu’un bon homme armé pourrait faire avec son arme, et ce que la majorité des gens, des enfants devraient faire dans une situation où ils se retrouvent confronté avec un psychopathe; Je veux pouvoir les aider à sortir de la situation et avoir une chance de survie.

À quoi ressemblent les coups de feu?

Est-ce que vos enfants savent à quoi ressemblent les coups de feu? Avez-vous déjà été dehors et avez-vous entendu des coups de feu à distance et vous êtes-vous demandé ce qui se passait? Si vous habitez dans certaines régions, les coups de feu à l’extérieur sont courants, mais ils peuvent avoir des significations complètement différentes selon l’endroit où vous êtes. Par exemple, si j’étais au centre-ville de Montréal et que j’entendais des coups de feu, je supposerais automatiquement que quelqu’un avec une arme tirait sur des gens. Comparez cela avec où je vis qui est beaucoup plus rural qu’une grande ville. Entendre des coups de feu ici signifie probablement que la chasse est ouverte ou que quelqu’un s’entraîne simplement avec une nouvelle arme de poing au stand de tir.

L’important est que vos enfants soient capables de reconnaître le bruit d’un coup de feu où qu’ils se trouvent afin qu’ils soient prêts à agir s’ils en ont besoin. Même dans le pays, les gens peuvent devenir fous, de sorte que le coup de feu que vous entendez pourrait signifier que vous aurez besoin de vous échapper rapidement. Dans tous les cas, il faut être curieux et être conscient de la situation.

 

Mes enfants vont tous le moment venu venir avec moi au stand de tir et pourront tirer avec mes armes. On ira aussi en forêt tirer sur des canettes avec la 22LR. Ils sauront ce qu’est le son d’une arme à feu et c’est un point crucial si vos enfants doivent être préparés à ce genre de situation. Cela pourrait même être leur travail de faire savoir à un adulte, ou à la population proche ce qu’est ce son le moment venu. Le stand de tir est un excellent endroit pour initier les enfants aux armes à feu en général, mais ils apprennent aussi à connaître les sons d’une arme à feu. Même si vous n’aimez pas ou ne croyez pas aux armes à feu, cette exposition pourrait leur sauver la vie.

Connaitre votre environnement

C’est probablement la chose la plus difficile pour les enfants d’apprendre à faire attention à moins qu’ils ne se trouvent dans un environnement familier, mais il est important de savoir où se trouvent les sorties et comment sortir d’un bâtiment rapidement. Si un tireur actif est dans le bâtiment où vous êtes, savez-vous comment sortir? Si le tireur se trouve entre vous et une sortie, avez-vous une sortie de secours à atteindre? Dans un scénario de vie ou de mort (et en supposant que vous n’êtes pas dans un gratte-ciel), est-ce que vous sortiriez par la fenêtre?

La panique est probablement la sensation la plus difficile à surmonter dans une situation où quelqu’un qui tire sur les gens et que cette personne se dirige vers vous. Avoir des conversations sur ce que vos enfants feraient et sur ce qu’ils feraient s’ils rencontraient certains obstacles est un point intéressant à aborder car il seront confrontés à cela. Le simple de leur parler et de les mettre en situation à travers ce qu’ils feraient donne aux enfants une perspective qu’ils peuvent utiliser dans une situation de crise. Je dis à mes enfants de faire tout ce qu’il faut pour sortir du bâtiment. Si cela signifie casser une fenêtre, je vais payer pour cela. S’ils doivent voler une voiture, je les sortirai de prison. Il faut qu’ils sachent que tout dois être fait pour rester en vie et ils doivent savoir que vous allez les appuyer quand cela arrivera.

Courez – sortez! Cachez vous seulement en dernier recours

En tant que père, je joue avec mes enfants autour de la maison. Mon plus jeune enfant court toujours un peu loin et quand je m’approche, il se jette sur le sol et se recroqueville en attendant que je le chatouille. J’essaie toujours de le faire continuer à courir parce que je veux qu’il court jusqu’à ce qu’il ne puisse plus courir si sa vie en dépendait. Je sais qu’avec moi ils se sentent en sécurité “en train de se faire prendre” mais je veux qu’il sache que ce ne serait pas une option si il fuyait un Zombie ou un méchant. Nous utilisons des zombies tout le temps pour discuter des situations de fin de monde parce qu’ils sont plus amusants pour un enfant que certaines des réalités des gens ordinaires qui agissent bizarrement.

Si mes enfants sont dans n’importe quel endroit public ou non, et qu’ils entendent des coups de feu, ils apprennent à courir et à sortir du bâtiment ou de l’endroit où ils se trouvent le plus vite possible. Comme je l’ai dit plus haut, faites tout ce qu’il faut pour sortir et le plus vite sera le mieux. Beaucoup d’écoles diront d’aller dans une salle de classe, verrouiller la porte et éteindre les lumières. Qu’est-ce que les enfants vont gagner à aller se donner à leur assaillant si ce dernier entre dans cette classe?? Non, courez hors du bâtiment pour que le tireur ne puisse pas casser ou tirer sur la serrure et marcher dans la pièce tout en tuant tous ceux qui se cachent sous leur bureau. Même s’ils ne cassent pas la porte, vous êtes pris au piège à l’intérieur et les assaillants se trouvent entre vous et la liberté/sécurité. Je dis même à mes enfants de courir, peu importe ce que disent leurs professeurs. Si leur professeur dit qu’ils sont censés se cacher sous leur bureau, je leur dis de s’enfuir, de s’éloigner du tireur et de sortir du bâtiment. Même le site Urgence Québec, en lisant de ce qu’il faut faire dans un scénario de tireur actif, recommande “s’il y a un chemin d’évacuation accessible, tenter d’évacuer les lieux“. Sors juste.

Couverture contre dissimulation

Enfin, il est important que vos enfants sachent ce que les balles peuvent faire et ce qui est nécessaire pour les empêcher de passer par quelqu’un. Si vos enfants sont piégées à l’intérieur, ils doivent trouver quelque chose qui leur donnera les meilleures chances de survie si les balles commencent à voler. Cela signifie quelque chose avec assez de masse pour arrêter les balles.

Les enfants pensent que tant qu’ils seront cachés, ils iront bien et nous savons que ce n’est pas le cas. Ils doivent savoir ce qui les protégera des balles et il n’y a pas beaucoup de choses dans un immeuble de bureaux, un cinéma ou une école qui feront un travail efficace, mais vous pouvez apprendre à chercher des objets plus solides. Ne vous embêtez même pas à vous cacher sous une table ou une vitrine en verre, mais ces gros poteaux de béton dans le hall fonctionneront. Oubliez le fait de vous cacher sous le bureau de l’enseignant, mais les grandes bibliothèques de la bibliothèque pourraient offrir une protection. Les gros appareils à l’arrière de la cafétéria fonctionneront mieux que les chariots en acier inoxydable. La prochaine fois que vous sortirez de chez vous, demandez à votre enfant derrière quoi il pourrait se cacher pour arrêter une balle et attendez de voir ce qu’il dit.

 

Pour illustrer les dégâts d’une balle, vous pouvez également allez au stand ou dans la forêt et prendre une pastèque ou mieux encore un gros annuaire téléphonique avec vous. Demandez à votre enfant de poignarder l’annuaire téléphonique avec un couteau très dur pour voir ce qui se passe. La plupart des enfants seront à peine capables de pénétrer la surface d’un annuaire téléphonique avec un couteau. Ensuite, tirez sur l’annuaire téléphonique avec n’importe quel pistolet et montrez-leur le trou dans le dos. Cela leur fera comprendre les dégâts que peuvent causer les balles et pourquoi il est si important de se tenir derrière quelque chose de très robuste s’ils n’ont pas de place pour courir.

Espérons qu’aucun de nos enfants ou de tous les enfants n’aura jamais à faire face à une situation dans laquelle un tireur actif attaque les gens où ils sont. Mon espoir est que si cela arrive, je sois avec eux. Si je ne suis pas avec eux, j’espère qu’ils feront tout ce qu’ils peuvent pour en sortir avant qu’ils ne soient blessés. Est-ce que vos enfants savent quoi faire?

Enseigner à vos enfants comment réagir à un tireur actif

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez en laissant un commentaire Facebook

Je suis un professionnel de l'urgence le jour, mais un preppers 24/7. Je suis un ancien des forces armées parachutistes qui a intervenu sur plusieurs théâtres d'opération dans les année 2000. Puis je suis devenu Paramedic pendant 10 ans. Dans mon temps libre j'affronte les éléments dans des situations de survie afin de vous proposer sur ce site des articles et de l'équipement de qualité. N'hésitez pas à me contacter pour vos questions personnelles.

Québec Survie Urbaine