Vous voulez savoir quand nous publions?
Nous vous enverrons un email seulement quand c'est nécessaire. N'est-ce pas cool?
Souscrire!

Nous ne vous enverrons pas de spam et sécuriserons vos données personnelles

Untitled Document
PRÉPARATION URBAINE

Erreurs communes lors d’une catastrophe

Ne faites pas ces erreurs communes lors d’une catastrophe

Certaines catastrophes surviennent sans nous donner aucun avertissement: un tremblement de terre, une tornade, une explosion d’usine de fabrication, le déraillement d’un train ou même une attaque terroriste.

La plus grande erreur que les gens commettent en cas de catastrophe c’est de ne pas réfléchir. Utilisez votre tête, soyez logique et surtout, ne paniquez pas. Penser à choisir la meilleure issue de secours, un chemin alternatif, un moyen de passer à travers cet événement dans les meilleurs conditions et sécurité, vous donne la meilleure chance d’en sortir vivant.

Les erreurs à ne pas commettre:

NE PAS AVOIR D’ARGENT
Si l’électricité est coupée, les distributeurs automatiques de billets seront non fonctionnels. Même avec un certain préavis, les gens paniqués videront tous les guichets automatiques dans la région. Dans les magasins, tous les produits de première nécessité sauteront en cas de catastrophe.  Si vous n’avez pas d’argent, ou une autre forme de garantie pour faire face à la catastrophe, votre temps est limité.

 

L’argent est, a été, et sera toujours roi.  Lorsque l’électricité sera coupée, une carte de crédit est juste un morceau de plastique. Les chèques sont juste des morceaux de papier. Vous allez avoir besoin d’argent pour au moins une semaine mais comptez trois semaines par prévoyance.  Quelques centaines de dollars dans un sac scellé dans le coffre-fort du pistolet serait parfait.  Utilisez des billets en petites coupures.  Rien de plus gros qu’un billet de 20$.

Dans une catastrophe, les gens vont toujours croire en la monnaie fiduciaire. Le troc est génial, mais c’est aussi une stratégie à long terme. Vous devez passer à travers la semaine d’abord.

PAS DE MOYEN DE COMMUNICATION
Lorsque la panique frappe, les gens allument leurs téléphones cellulaires. Cela surcharge les fréquences et les réseaux de transmission. Les appels ne passeront pas. Quand les appels ne passent pas, les gens paniquent encore plus;  Les congestions sur la route sont inévitables car les gens prennent le volant pour retrouver de la famille et des amis.

Les téléphones cellulaire et les batteries ont besoin d’électricité. Sans cela, ces moyens de communication ne sont bons que pour quelques heures voire, une journée.

Il se peut que vous ayez quelques minutes au moment de la catastrophe pour passer un appel.

Voici d’autres conseils pour un plan de communication solide

PAS DE PLAN D’ÉVACUATION

Ne comptez pas sur les premiers intervenants et les services d’urgence pour vous aider en cas de catastrophe. Le volume d’appels que les services d’urgence vont recevoir signifient que les intervenants n’ont pas de temps pour vous.  La plupart des gens n’ont aucune idée de ce qu’ils doivent faire en cas de catastrophe. La plupart d’entre eux vont tenter de s’enfuir ou de se replier sur place. Cela va conduire à encore plus de demandes de sauvetage et ainsi surcharger la capacité des services d’urgence.

Voici trois choses à faire dès maintenant:

[sociallocker]

    • Lieu de rendez-vous.  Identifiez un endroit où vous et votre famille vous vous retrouverez en cas d’urgence si vous devez quitter votre domicile.  Trouver un endroit à l’écart des quartiers d’affaires, des parcs industriels et des lieux où les gens ont tendance à se rassembler. Les gens vont faire au plus près et au plus rapide. Vous éloigner va vous éviter les masses. Les parcs ruraux sont géniaux. Beaucoup d’espace pour le camping et les parcs ont généralement un lieu pour pêcher, ce qui signifie des aliments frais.  Quand vous arriverez sur place, vous allez probablement devoir attendre.  Vous n’allez surement pas arriver tous en même temps dépendamment des lieux que vous avez besoin d’évacuer. Peut-être même que c’est vous que votre famille va finir par attendre.
    • Connaissez les voisins. Quand SHTF, vous devez savoir ce que vos voisins vont faire. Un moyen facile d’apprendre à les connaitrais est de les inviter.  Parlez des catastrophes, comme le déraillement du train ci-dessus, et demandez ce que vos voisins feraient. Vous découvrirez si votre voisin est quelqu’un sur qui compter ou à éviter lors d’une catastrophe.
    • Un plan SHTF.  Assurez-vous que toutes les personnes de votre groupe de survie sachent mettre en œuvre le plan d’urgence, et que chacun sache ce qu’il a à faire pour que tout se déroule comme vous l’aviez prévu.

[/sociallocker]

VOUS N’AVEZ PAS D’ÉQUIPEMENT
La plupart des gens pensent qu’ils peuvent aller au magasin et s’offrir tout ce dont ils ont besoin.  Sauf que lors d’une catastrophe, tout le monde va probablement se dire la même chose que vous et c’est bien là le problème. Les premiers arrivés seront les premiers servis. Très vite les émeutes et les pillages vont survenir avec toute la violence qui peut en découdre.  Être en sécurité signifie rester à l’écart des pillages. N’allez pas aux magasins quand une catastrophe survient.

Vous devez avoir les fournitures nécessaires avant que les choses ne se gâtent. Le gouvernement du Québec et du Canada vous propose une bonne liste de ce dont vous avez besoin en cas d’urgence.

Vous avez besoin de carburant, l’essence et le propane, pour un générateur bicombustible et d’autres choses. Les grands réservoirs de propane sur place peuvent fonctionner beaucoup plus longtemps et ne sont pas susceptibles d’être volés.

 

Apprenez à cuisiner sans cuisinière. Un grill à bois-charbon est parfait. Les cuiseurs à poisson au propane ne pas cher et préparent tous les repas que vous pourriez penser. Obtenez en un en fonte, installez-le immédiatement et commencez à cuisiner avec dès maintenant.

VOUS N’AVEZ AUCUNE CONNAISSANCE ET COMPÉTENCE
La plupart des gens n’ont aucune idée de comment naviguer dans un monde ordinaire sans électronique. Lire une carte routière, sans GPS, est maintenant une compétence sérieuse.  En cas de catastrophe, le chargement de vidéos pratiques sur YouTube n’aura pas lieu.

Vous devez savoir comment vous orienter et progresser en terrain sauvage avant que les problèmes n’arrivent.  Cela signifie apprendre à utiliser une carte, une boussole et garder ces compétences à jour.  La pratique peut se faire lorsque vous partez une semaine ou deux en vacances.  Utiliser régulièrement les équipements que vous avez achetées et remplacez-les en conséquence;  il y a des chances qu’ils soient expirés de toute façon.

La pratique, rend parfait.

Erreurs communes lors d’une catastrophe

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez en laissant un commentaire Facebook

Je suis un professionnel de l'urgence le jour, mais un preppers 24/7. Je suis un ancien des forces armées parachutistes qui a intervenu sur plusieurs théâtres d'opération dans les année 2000. Puis je suis devenu Paramedic pendant 10 ans. Dans mon temps libre j'affronte les éléments dans des situations de survie afin de vous proposer sur ce site des articles et de l'équipement de qualité. N'hésitez pas à me contacter pour vos questions personnelles.

Québec Survie Urbaine