Vous voulez savoir quand nous publions?
Nous vous enverrons un email seulement quand c'est nécessaire. N'est-ce pas cool?
Souscrire!

Nous ne vous enverrons pas de spam et sécuriserons vos données personnelles

Untitled Document
COMMENCER À SE PRÉPARERTECHNIQUES DE SURVIE

l’homme gris, 41 règles pour le devenir

41 règles essentielles pour devenir l’homme gris

La dernière chose que vous voulez lorsque vous êtes pris dans une situation d’urgence est de vous faire remarquer dans la foule. Et il y a de fortes chances que lorsque que vous pensez SHTF, vous fassiez face à des situations chaotiques et imprévisibles dans lesquelles vous pourriez être vulnérable. Dans ces situations, soyez l’homme gris.

Vous ne voulez absolument pas que les autres sachent que vous êtes plus préparés qu’ils ne le sont. C’est un moyen infaillible d’attirer les problèmes plus qu’il y en a. Au lieu de cela, vous devez vous fondre dans la masse. Devenir l’homme gris vous permet de le faire.

L’homme gris ne se distingue pas. L’homme gris ne semble pas si différent de quelqu’un d’autre. Surtout, l’homme gris passe inaperçu.
De ce fait, vous n’êtes plus une cible facile. Les gens seront moins susceptibles de vous approcher pour une raison quelconque. Il est également plus facile de se déplacer dans la foule et d’arriver là où vous voulez aller.

Et devenir un homme gris n’est pas difficile. Mais il faut un peu de connaissances et de préparation. J’ai divisé cette information en trois sections différentes, qui représentent les trois différents scénarios généraux dans lesquels vous pourriez vous trouver: A la maison, en mouvement, et le camouflage de nuit.

Nous allons jeter un coup d’œil à tout ça…

À la maison

Nous avons tendance à nous sentir en sécurité à la maison et cela peut conduire à la complaisance. Ne laissez PAS cela arriver. Vous devez être aussi vigilant, sinon plus, à la maison que partout ailleurs.

À la maison, vous avez des amis et des voisins qui vous connaissent. Ces gens viennent dans votre maison. Ils empruntent votre tondeuse à gazon. Ils vous ont pour le dîner et les apéros. Et ce sont les gens dont vous vous sentirez le plus coupable quand vous leur direz que vous ne pouvez pas les aider après la SHTF.

Dans cet esprit, voici quelques conseils pour être un homme gris dans le milieu familial.

1 – Ne laissez JAMAIS quelqu’un savoir que vous êtes prêt. Ils ne devraient pas connaître vos stocks de nourritures, votre eau et vos provisions supplémentaires. Ils ne devraient pas connaître votre équipement de sécurité et vos défenses. Tout devrait être assez bien caché pour que même vos voisins les plus farouches n’aient aucune idée de ce que vous avez sur votre propriété.

2 – Lorsque vous vous engagez dans une conversation politique avec des voisins, gardez pour vous tous les points de vue politiques ou mondiaux hors de l’ordinaire.

3 – Ne portez pas de vêtements tactiques de façon régulière. Juste RESTEZ aussi normal que possible!

4 – S’engager dans l’OPSEC à tout moment, même avant que la catastrophe ne se produise. Vous devez toujours savoir ce qui se passe autour de vous, de votre maison.

5 – Lorsque vous effectuez des achats, surtout de grande taille, rapportez-les discrètement. Et lorsque vous avez des livraisons chez vous, c’est encore plus important parce que c’est plus difficile à faire. Des piles de boîtes de MRE vont lever des drapeaux rouges pour les voisins. Essayez de vous faire livrer quand la majorité des gens sont loin de chez vous (comme au travail par exemple).

6 – Découpez les étiquettes d’expédition des livraisons avec un cutter. Il est préférable de ne pas avoir les noms des entreprises chez qui vous achetez dans vos poubelles de recyclage pour que tout le monde puisse les voir.

7 – Si vous allez au champ de tir, soyez discret lorsque vous chargez vos armes dans votre véhicule.

8 – Lorsque la SHTF, il faudra quelques jours aux gens pour vraiment se demander ce qui se passe et un peu plus pour devenir vraiment désespéré. L’homme gris est là tous les jours, posant les mêmes questions que les voisins. Que ce passe-t-il? Quand l’aide arrive-t-elle? Avez-vous pu obtenir du gaz ou de l’argent? Nous allons bientôt manquer de nourriture si l’aide n’arrive pas. La clé est, si vous avez l’air aussi désespéré que tout le monde, ils ne se douteront pas que chez vous, à la maison un repas décent vous attend, la sécurité et le confort relatif.

9 – Si le courant est coupé, gardez votre maison aussi sombre que tout le monde la nuit. Vous ne voulez pas attirer l’attention.

10 – Ne laissez pas l’odeur de nourriture partir de votre maison à toute heure. Cela permettrait à tout le monde de savoir à des kilomètres que vous avez de la nourriture. Il y a des façons de cuisiner qui produisent très peu d’odeur. Par exemple, faire bouillir de l’eau et l’utiliser pour réchauffer et hydrater les aliments lyophilisés.

11 – N’annonce pas tes allées et venues sur les médias sociaux. Laisser le monde en ligne savoir que vous allez être loin de la maison pendant un certain temps peut inciter certains individus à venir voler ou piller.

12 – Sachez comment déconnecter du monde virtuel, numérique.Cela signifie abandonner votre cellulaire, quitter les médias sociaux, et payer pour les achats avec de l’argent ou des cartes-cadeaux. Si vous devez être en ligne, utilisez HTTPS pour sécuriser votre connexion, utilisez un réseau privé virtuel (VPN) et obtenez une adresse e-mail secrète. Changez tous les mots de passe fréquemment. Utilisez Proton Mail !

En mouvement

Si rester à la maison serait la meilleure solution, parfois nous avons besoin de sortir. Car malheureusement, il arrive parfois d’être à la maison quand une catastrophe survient.

D’une manière ou d’une autre, nous devons savoir comment devenir un homme gris en ville ou dans une région rurale lorsque nous nous déplaçons parmi des gens qui ne sont pas préparés. Voici quelques conseils pour vous aider à le faire et que j’ai divisé en plusieurs catégories de base:

Apparence

13 – Préparez toujours à l’avance l’équipement, les vêtements dans lesquels vous êtes le plus susceptible de vous habiller en fonction de la culture, de l’environnement, de la météo etc… Planifiez votre apparence générale en fonction de cela. Rappelez-vous, rester caché ne signifie pas porter un chandail à capuchon à la mi-août dans le sud !

14 – Si vous êtes capable de planifier à l’avance, portez des couleurs neutres. Vous voulez vous fondre dans les couleurs de la ville environnante et les gens autant que possible. Bien sûr, les gens vont toujours vous voir, mais vous n’attirerez pas l’attention de la même manière que quelqu’un qui porte des couleurs vives. Et pas de vêtements tactiques.

15 – La même chose vaut pour votre sac à dos. Cela devrait être une couleur neutre, rien de brillant qui se démarquer dans une foule. J’imagine que vous avez pas 40 sacs! Alors faites en sorte de choisir le bon dès le début.

16 – Transportez votre Get Home Bag (GHB). Les chances que ça arrive à l’extérieur de chez vous sont élevées et vous avez donc besoin d’équipements pour vous assurer un retour à la maison en toute sécurité.

17 – Une protection contre la pluie pour votre sac a dos sera un bon allier. Beaucoup de Preppers ont des sacs à dos tactiques. Ce sont certainement les meilleurs choix en matière d’utilité et de durabilité, mais ils se détachent trop, surtout en ville. Pour cette raison, une couverture de pluie est idéale. Cela rend facile de couvrir le sac à dos de sorte qu’il n’est pas évident d’en déceler ses caractéristiques tactiques. Absolument aucun vêtement tactique ou accessoire ne devrait être visible.

18 – Utilisez les poches de vos vêtements et de votre sac à dos pour dissimuler l’équipement tactique. Rien de brillant ou d’évident ne devrait être visible.

19 – Le camouflage supplémentaire ne fait JAMAIS de mal. Érafler votre housse de pluie ou sac à dos pour le rendre moins désirable. Mettez du ruban adhésif, de la saleté ou toute autre chose qui rendra l’air moins désirable.

20 – Emportez avec vous un objet ou deux que vous pouvez utiliser pour modifier rapidement votre apparence. Cela pourrait être une casquette, une veste différente, des lunettes de soleil…

21 – Évitez les déodorants ou les parfums à forte odeur. Les odeurs peuvent attirer l’attention. Cette attention pourrait être innocente au début, mais alors les gens pourraient remarquer que vous avez plus que ce qu’ils ont.

Comportement

22 – Le camouflage comportemental est important. C’est la même chose que lorsque vous étiez chez vous, posant les mêmes questions que tout le monde à vos voisin. Agissez comme si vous étiez aussi perdu et confus que le reste de la foule pour éviter d’attirer l’attention sur votre niveau de confiance anormal.

23 – La confrontation doit être évitée à tout prix. Gardez la tête baissée et agissez comme tout le monde. Si quelqu’un semble agressif, faites de votre mieux pour rester loin de lui.

24 – Évitez le contact visuel avec tout le monde. Même si vous agissez comme si vous paniquez comme tout le monde, vos yeux diront la vérité. De plus, une fois que vous aurez établi un contact visuel, il sera beaucoup plus difficile d’ignorer ceux qui ont besoin d’aide et il leur sera beaucoup plus difficile de vous oublier.

25 – Faites toujours apparaître que vous suivez le mouvement, le flux. Déplacez-vous aussi naturellement que possible et progressez progressivement dans la direction que vous voulez.

26 – Si quelque chose d’extraordinaire arrive, agissez comme étonné et paniqué comme tout le monde.

27 – Si vous parlez à quelqu’un, faites très attention à ce que vous dites. L’antagonisme n’est pas votre ami. Gardez votre discours en adéquation avec ce que vous entendez autour de vous.

28 – Même lorsque vous faites quelque chose de relativement normal, rendez-le aussi banal que possible.

29 – Toujours avoir conscience de la situation, mais ne le rendez pas évident. Vous pourriez agir comme tout le monde, mais en réalité, vous devriez évaluer qui et ce qui vous entoure en tout temps.

30 – Faire une évaluation des risques de toute destination potentielle. Vous pourriez ne pas être en mesure de rentrer à la maison. Peut-être que vous devez vous abriter ou sortir dans la rue. Mais avant de vous rendre à n’importe quel endroit, vous devez vous assurer qu’il est sécuritaire et accessible.

31 – Connaissez votre région environnante, y compris les rues et les points de repère, aussi bien que possible. Cela vous permettra de mieux vous orienter dans la foule tout en apparaissant naturel. Cela vous aidera également à éviter les zones où il y a plus de risques potentiels.

32 – Si vous devez vous éloigner de la foule principale, essayez de vous fondre dans un plus petit groupe de personnes. Rapprochez-vous juste assez pour avoir l’air d’être avec eux.

33 – Si vous devez faire quelque chose qui sera bruyant, essayez de le faire en même temps qu’un bruit de fond naturel. Par exemple, casser une fenêtre peut être fait comme une sirène ou un bus qui passe.

Extras

34 – Gardez tous vos documents importants sur vous à tout moment via une clé USB cryptée. Si jamais vous devez quitter votre logement, vous aurez au moins tous les documents dont vous avez besoin, au cas où.

35 – Protégez vos cartes de crédit contre les voleurs RFID. Utilisez un portefeuille de blocage RFID.

36 – Nettoyez derrière vous si vous voyagez en cas d’urgence. Laisser vos ordures ou vos cacas dans un coin pourrait alerter certains individus qu’il y a des proies dans la région. Avoir une truelle dans votre sac à dos pourrait vous aider à enterrer le caca!

Camouflage de nuit

Il pourrait être sombre, mais cela ne signifie pas que vous n’attirez pas l’attention. Le camouflage la nuit nécessite des considérations spéciales, notamment les suivantes:

37 – Si la situation est vraiment mauvaises, déplacez-vous la nuit pour éviter d’être vu. Restez dans l’ombre autant que possible.

38 – Réduisez le bruit. Faites attention toutefois, la nuit les bruits résonnent beaucoup, soyez discret.

39 – Pas de feu! Utilisez de préférence un système de type JetBoil pour faire cuire ou allumer un feu afin d’éviter une exposition à la lumière supplémentaire.

40 – Évitez les odeurs. La cuisson des aliments créera des odeurs qui attireront les gens. Utilisez de l’eau pour réhydrater les aliments lyophilisés ou simplement manger vos repas froids si nécessaire.

Et par dessus tout…

41 – Savoir quand passer de l’homme gris à “invisible”, à ne pas exister. Après tout, il peut arriver un moment donné où «faire parti de la foule» ne soit pas à votre avantage. Peut-être que les gens sont attaqués ou réquisitionnés par l’armée.

À ce stade, vous devez faire plus que vous camoufler, vous devez disparaître complètement. Enfilez rapidement d’un poncho peut-être une solution. Prendre la fuite et se dissimuler à la première occasion est un choix judicieux. Utiliser le chaos comme distraction sera parfait. Vous devrez évaluer la situation et utiliser ce qui vous est disponible pour fuir dans les meilleures conditions.

Conclusion

Le but derrière ses conseils est d’éviter tout stimulus qui attirerait l’attention immédiatement sur vous ou rendrait quelqu’un plus enclin à se souvenir de vous plus tard. Vous ne voulez simplement pas faire d’impression sur qui que ce soit, peu importe à quel point ils sont innocents, ordinaires et non menaçants.

Votre objectif numéro un est de vous mettre en sécurité avec vos proches. Être l’homme gris augmente considérablement vos chances de le faire afin que vous puissiez vivre les jours suivants.

Si vous avez d’autres conseils pour devenir un homme gris, s’il vous plaît n’hésitez pas à nous le faire savoir dans la section des commentaires ci-dessous!

41 règles essentielles pour devenir l’homme gris

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez en laissant un commentaire Facebook

Je suis un professionnel de l'urgence le jour, mais un preppers 24/7. Je suis un ancien des forces armées parachutistes qui a intervenu sur plusieurs théâtres d'opération dans les année 2000. Puis je suis devenu Paramedic pendant 10 ans. Dans mon temps libre j'affronte les éléments dans des situations de survie afin de vous proposer sur ce site des articles et de l'équipement de qualité. N'hésitez pas à me contacter pour vos questions personnelles.

Québec Survie Urbaine