Vous voulez savoir quand nous publions?
Nous vous enverrons un email seulement quand c'est nécessaire. N'est-ce pas cool?
Souscrire!

Nous ne vous enverrons pas de spam et sécuriserons vos données personnelles

Untitled Document
AUTO-DÉFENSE

Ne soyez jamais pris au dépourvu

Ne soyez jamais pris au dépourvu

“Par une chaude nuit d’été, après avoir dîné avec ses amis et avoir dansé et pris un peu d’alcool, une jeune femme quitte l’immeuble par le dernier étage afin de rejoindre son véhicule qui est stationné dans un garage bien éclairé. Elle est fatiguée, exténuée. Elle a un café du Tim Horton dans la main et de l’autre fouille dans son sac, probablement à la recherche de son cellulaire…

Au dernier étage de l’immeuble, il n’y a pas beaucoup de caméra de sécurité et les seules qui sont présentent ne capte pas grand chose en dehors du fait que derrière la femme, un homme vêtu de noir avec sa capuche s’approche d’elle par derrière au moment où elle déverrouille la porte de sa voiture. Il profite de la situation et l’attaque. En quelques secondes, il la frappe sur l’arrière de la tête, l’assommant de son coup, sa tête ricoche contre le toit de la voiture. Ramassant ses clés du sol, il la jette à l’intérieur de la voiture, il quitte le garage, et est hors de portée des caméras très rapidement pour faire … eh bien, à peu près tout ce qu’il veut.”

Bien que ce soit une situation fictive, c’est le genre de chose que l’on peut facilement imaginer nous arriver. Elle possède des compétences de base en arts martiaux, un intérêt basé sur une activité que je lui ai demandé quand elle était une jeune adolescente, mais qui n’a pas d’arme à feu et ne porte aucune arme dans son sac à main. Que peut-elle faire pour empêcher ce genre d’attaque?

3 façons de décourager les attaques de rue

Être conscient de son environnement

Les enfants du nouveau millénaire ont souvent mauvaise réputation parce qu’ils sont trop attachés à leur téléphone, le nez sur leurs écrans, mais ce n’est pas seulement eux. Les gens de tout âge le font et ils doivent se méfier des risques qu’ils encourent d’évoluer dans la vie sans se soucier de ceux qui les entourent. Dans un monde où tout type de média est immédiatement disponible à travers tant de canaux, il est facile de mettre vos écouteurs et de profiter d’un peu de divertissement en marchant dans les rues, ou en attendant le métro par exemple. J’aime les podcasts moi-même, et je sais combien il est facile de se perdre dans ce que les animateurs discutent et d’être absorbé au point de rendre secondaires tout ce qui se passe autour de vous dans le monde réel, sur l’endroit où vous êtes, où vous allez, ce que vous aviez prévu de faire. comment vous allez là-bas.

être conscient de son environnement, de la situation, est simplement l’acte d’être constamment conscient de ce qui se passe autour de vous. Il est essentiel dans toute situation potentiellement dangereuse d’être conscient de ce qui se passe autour de vous, en gardant une tête claire, en se concentrant sur la situation présente et votre environnement actuel. Utilisez autant que possible tous vos sens que vous pouvez – écoutez les sons ambiants, remarquez les odeurs de votre environnement, mettez vos yeux et votre tête sur un pivot, regardez derrière vous toutes les trente secondes, et plus souvent si vous entrez dans un nouvel environnement.

 

J’ai utilisé le mot « conscient » dans le dernier paragraphe, parce que “la pleine conscience” devient aussi une partie du zeitgeist de la vie moderne. Ce concept séculaire est tout simplement un ensemble de techniques conçues pour vous aider à vous concentrer sur le moment présent et sur ce qui se passe autour de vous – très semblable à la conscience de la situation.

Dans la situation ci-dessus, la jeune femme qui a été attaquée ne savait probablement pas qu’il y avait quelqu’un d’autre sur le toit du garage, et encore moins qu’il la suivait, et encore moins qu’elle allait se faire agresser. N’ayant aucune conscience de la situation, et probablement perdu dans ses propres pensées ou dans la musique de son cellulaire qu’elle cherchait dans son sac, ce fût sa première (grosse) erreur. Si elle avait regardé autour d’elle, consciente de son environnement, elle aurait probablement remarqué l’attaquante s’approcher en direction de sa voiture. Juste avec cette “habitude”  et ce reflex, ça aurait surement encouragé notre agresseur à choisir une autre cible et dans le cas contraire, les quelques secondes avant de se faire approcher, elle aurait eu le temps de se défendre.

Fournir de la désinformation

[sociallocker]

Si vous étiez un attaquant qui voulait attaquer quelqu’un, choisiriez-vous un homme ou une femme à attaquer? Jeune ou d’âge moyen?

Presque tout le monde choisirait une jeune femme. Les raisons sont simples – elle est moins susceptible de s’intéresser aux arts martiaux ou aux sports de combat, elle est probablement plus petite et moins musclée que ses homologues masculins, elle transporte probablement plus d’argent ou de bijoux de valeur, et elle est stéréotypée par les médias. la société en général. Si une femme spécifique correspond à ces catégories est sans importance, il est vrai que le simple fait d’être une femme fait de vous une plus grande cible.

Être une jeune femme n’est pas quelque chose que vous pouvez contrôler. N’est ce pas?

Pas d’ambiguïté transgenre ici. Mais il est possible, très probablement même, que l’attaquant dans la situation ci-dessus ait fait au moins une petite recherche sur cette voiture qu’il a trouvée au dernier étage d’un garage de stationnement tard dans la nuit, il est probable qu’il est jeté un coup d’œil dedans bien avant de procéder à son agression en vu de voir si quelque chose a l’intérieur lui aurait fait dire qu’il s’agissait d’un véhicule de fille.

A-t-elle des plaques d’immatriculation personnalisées? Si c’est le cas, ceux-ci sont généralement un indicateur fort que c’est une femme, à moins que les plaques ne disent quelque chose de résolument masculin”. S’il jette un coup d’œil à l’intérieur et voit des housses de siège d’impression léopard personnalisées, un couvre volant, alors les hypothèses peuvent facilement être faites. D’autres informations peuvent également être prises en compte. S’il voit un sac de chez Victoria’s Secrets sur le siège passager, que va-t-il supposer? Le contenu de votre banquette arrière peut en dire beaucoup sur une personne. Des trousses à maquillage, la présence d’un siège d’auto pour bébé ou d’un booster, des autocollants sur le pare-chocs – toutes ces choses parlent de vous et aident les attaquants à décider si vous êtes une bonne cible. Nous sommes tous coupables de cela, en particulier dans les endroits que nous avons fréquenté «où rien ne s’est jamais produit».

[/sociallocker]

 

Les pires autocollants que vous pouvez mettre sur la vitre arrière de votre véhicules sont ceux qui vous représente vous et les membres de votre famille sous forme de cartoon, squelette ou autre. Bien sûr, ils sont plutôt mignons, mais ils donnent trop d’informations sur qui vous êtes, qui est dans votre famille, leur âge et leurs intérêts. Si vous êtes une femme célibataire avec deux enfants, les chances sont plutôt grande que vous sortiez de votre voiture soit seul, ou avec deux petits morveux, haut comme trois pommes et qui occupe toute votre attention.

Le meilleur conseil que j’ai entendu pour les jeunes femmes célibataires qui risquent d’être attaquées près de leur voiture est de donner aux assaillants potentiels beaucoup de désinformation pour les inciter à choisir une autre cible. Une grande paire de chaussures de sport pour hommes sur le siège arrière, ou un sac de voyage recouvert de patchs de musculation et de logos de karaté, signifiera à tous les criminels intelligents que la personne qui possède ce véhicule n’est pas la personne avec qui il est bon de s’attaquer.

Les autocollants pour pare-chocs sont également un bon moyen de dissuader les gens. Les autocollants pare-chocs Pro-gun, sont un bon point de départ, tout comme les indicateurs que vous êtes intéressés par des choses comme le MMA, la lutte, les arts martiaux ou le culturisme, que vous le soyez ou non.

Fais le juste

Les gens qui s’attaquent aux autres sont souvent un peu plus intelligents que vous ne le pensez. La plupart ont fait leurs devoirs, et après avoir regardé à l’intérieur de votre voiture pour trouver des preuves que vous pouvez être un homme très fort ou avoir un très gros chien, peut-être assez intelligent pour vous éviter une attaque potentielle. Malgré cela, un fait souvent cité au sujet des criminels montre que la plupart des crimes commis aux Canada sont des crimes qui ne découlent pas d’une passion ou d’une réflexion prudente, mais simplement de crimes d’opportunité.

L’agresseur dans la situation ci-dessus était peut-être derrière elle dans le café et il a remarqué quelques billets de 100$ dans son portefeuille. Il a simplement pris la chance de la suivre. Il a peut-être simplement eu un sentiment désespéré et il a pensé qu’il pourrait obtenir quelque chose d’elle. Parfois, les criminels vont ignorer toute preuve de désinformation que vous fournissez.

Parfois, il suffit de se battre. Ou au moins avoir l’air d’être prêt pour un combat.

Beaucoup conseillent de garder une sorte d’arme dans le sac à main, et il est difficile de nier que ce serait une bonne idée, mais a condition d’être formé à son utilisation. Quand est il d’avoir un couteau, un pistolet ou même un spray au poivre si on ne sait pas s’en servir. L’arme pourrait avoir du sens pour une jeune femme qui le porte, mais cette arme sera inutile et peut-être même dangereuse pour elle même. Cela peut aussi servir de distraction – c’est une simple contrainte qui oblige la personne attaquée à passer son temps à chercher l’arme au lieu de courir, d’adopter une posture défensive, de riposter, de trouver une autre forme d’aide. Mieux vaut savoir se défendre !

Au lieu de cela, le simple fait d’être prêt et averti pour un combat est déjà bien. Gardez une posture droite quand vous marchez, tournez la tête quand vous regardez, pas seulement vos yeux. Dites proactivement salut aux gens dans la rue pour indiquer que vous les remarquez, car cela peut décourager les criminels qui font de leur mieux pour éviter d’être repéré.

Rappelez-vous que si le besoin se présente de vous défendre, il est presque impossible de le faire sans une main libre. Si vous portez un sac à main, pensez à garder votre main à l’intérieur lorsque vous marchez, ne pêchez pour rien, mais comme si vous teniez quelque chose. La peur de l’arme inconnue dans votre main peut être suffisant pour effrayer quelqu’un.

 

N’importe qui, femme ou non, ferait aussi bien d’examiner quels types d’objets vous gardez sur vous et comment ils peuvent être utilisés comme une arme. Les couteaux de poche sont un choix évident, mais faire un poing autour de vos clés de voiture crée une combinaison mortelle d’armes frappantes et tranchantes qui peuvent faire de sérieux dégâts. Déodorant en aérosol ou laque pour les cheveux n’est pas un excellent choix, mais il peut certainement brûler les yeux d’un attaquant si vous avez de la chance. Utiliser le petit bord arrondi d’une brosse à cheveux comme un outil de frappe peut être utile à ceux qui n’ont pas beaucoup d’expérience en utilisant leurs poings pour frapper, et il causera probablement plus de dégâts si vous n’avez pas les connaissances d’arts martiaux.

Avant de sortir de la cage d’escalier ou de l’ascenseur, les jeunes femmes auraient dû avoir les clés dans sa main dominante, et le poing fermé. Même avec un coup incorrect, cela causera des dommages à n’importe quel attaquant. C’est une belle arme facile à porter qui fera les dégâts, ne nécessite pas de formation spécifique, et vous aidera à rester en sécurité en ville. Et pour ceux d’entre nous qui ont des «clés électroniques», pensez à investir dans des bijoux pointus ou des décapsuleurs à ajouter au porte-clés. Aussi, n’oubliez jamais votre pouce étendu vers l’avant lorsque vous faites un poing, car cela peut être dévastateur pour un œil, une gorge, même un rein.

Ne soyez jamais pris au dépourvu

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez en laissant un commentaire Facebook

Je suis un professionnel de l'urgence le jour, mais un preppers 24/7. Je suis un ancien des forces armées parachutistes qui a intervenu sur plusieurs théâtres d'opération dans les année 2000. Puis je suis devenu Paramedic pendant 10 ans. Dans mon temps libre j'affronte les éléments dans des situations de survie afin de vous proposer sur ce site des articles et de l'équipement de qualité. N'hésitez pas à me contacter pour vos questions personnelles.

Québec Survie Urbaine