Vous voulez savoir quand nous publions?
Nous vous enverrons un email seulement quand c'est nécessaire. N'est-ce pas cool?
Souscrire!

Nous ne vous enverrons pas de spam et sécuriserons vos données personnelles

Untitled Document
ESSENTIELS DE LA PRÉPARATION

Préparer votre quartier contre les attaques

Préparer votre quartier contre les attaques

C’est un principe de base de tout conflit que vous devez être prêt à défendre votre emplacement. Pour les forces militaires, ils ont des bases qui sont gardées par des clôtures et des postes de garde au minimum. Les rois avaient leurs châteaux avec de hauts murs de pierre et des douves. Nous, les civils d’aujourd’hui, avons nos communautés ou nos quartiers qui sont en grande partie construits sans aucune pensée de défense. Dans chaque conflit, il y a des gens qui attaquent et des gens qui se défendent, et comme vous le savez, si vous prêtez attention aux nouvelles ou à l’histoire, vous ne devriez pas vous sentir immunisé.

Je me retrouve parfois à penser à comment je ferais des plans pour préparer mon quartier contre des attaques. De quelles ressources naturelles pourrions-nous tirer parti? Quels domaines seraient des faiblesses dans notre périmètre? Qu’est-ce qui serait nécessaire en termes de travail et de nombre de personnes pour réussir et pourrions-nous vraiment avoir une position décente en premier lieu?

 

Vous vous demandez peut-être qui, selon moi, va attaquer notre quartier? Excellente question et la réponse est assez simple. Nous, étant mes voisins et moi-même défendrions peut-être notre voisinage contre quiconque voudrait nous attaquer ou essayer de prendre ce que nous avons. Je pourrais facilement voir des situations dans notre futur où nous serions forcés de nous défendre. Que nous réussissions ou non dépend de la qualité de nos plans et de la force dont nous disposons. Mon quartier n’est pas une armée entraînée et bien approvisionnée, mais les gens déterminés peuvent se défendre et se défendre correctement s’ils ont la motivation et les ressources nécessaires. C’est dans cet état d’esprit que j’ai commencé à dessiner mon propre plan pour savoir comment je commencerais, si une catastrophe nous donnait une raison de préparer notre quartier afin de résister aux assaillants.

Dessinez vos frontières

Il y a beaucoup de littérature sur les préparations défensives, mais je consulte habituellement les manuels de l’Armée de terre pour trouver la meilleure source sur une grande variété de sujets. Les manuels couvre une tonne d’informations précieuses telles que la «Préparation au combat», la «Mise en place des positions de combat et de survie» jusqu’aux «Opérations de reconnaissance» et enfin la «Base de défense».

Les civils n’ont pas de base à défendre, mais vous pouvez vous trouver dans une situation assez désastreuse pour défendre une ou plusieurs rues dans un quartier. Est-il réaliste de s’attendre à ce que vous puissiez repousser une force écrasante sans obstacles physiques sérieux comme des mines, des tranchées ou des murs? Très probablement, mais pourriez-vous vous défendre contre une bande de pillards ou une ville rivale qui a l’intention de prendre vos fournitures? Peut-être. Dans les deux cas, si je me trouvais dans une telle situation, je ferais un effort et le début de tout effort est un plan.

 

Dans mon scénario hypothétique, j’imagine entraver les rues de notre quartier pour limiter ou au moins ralentir l’accès à notre zone sur les routes et mettre en place des patrouilles avec un système de grille pour la défense du périmètre. Si chaque membre de notre communauté était en service de garde en tout temps, nous n’aurions toujours pas de force majeure, mais nous pourrions avoir un système d’alerte précoce et un plan de ralliement pour fournir un soutien rapidement si nécessaire.

Pour commencer, j’ai commencé à dessiner la zone qui m’intéressait. Cette zone est assez grande, mais elle englobe certaines caractéristiques naturelles que nous voudrions protéger sous la forme de trois étangs assez grands et de plusieurs routes dans notre région. Il y a beaucoup de programmes d’éléments importants que j’aurais pu ajouter et si j’avais plus de temps je l’aurais superposé sur une carte topographique, mais pour les besoins de cet article, nous allons utiliser le croquis ci-dessous comme un guide.


Plan rudimentaire pour contrôler l’accès à notre quartier

J’ai commencé par dessiner les routes et placer les maisons à peu près dans les bonnes positions, d’après la carte, afin de pouvoir ensuite dessiner des lignes de déplacement où nous avons maintenant des clôtures et des bosquets. Nous pourrions également placer des points d’observation à divers endroits et le système de grille permettrait à tous ceux qui étaient connectés par radio de savoir où se déroulait toute action ou où les gens se trouvaient. Plutôt que de dire que je vois des gens qui marchent derrière cette maison qui avait les trois petits chiens… On pourrait dire que nous avons 3 personnes qui approchent du nord-est de la grille en 5 à pied. Avec cette information nous aurions été à même de pouvoir réaffecter des forces si nécessaire.

Les routes dans notre quartier s’approchent des deux côtés mais nous avons une grande section de forêt à notre dos. Du point de vue de véhicules, nous devrions être en mesure de mettre en place des points de contrôle, des barrages routier aux deux entrées à venir et surveiller tout le trafic entrant ou sortant. Si la situation était assez grave, nous devrions créer un réseau de surveillance; les arbres abattus font d’excellentes barrières. Trois arbres de l’autre côté de la route et placés sur un chemin devrait faire qu’une voiture arrive lentement pour entrer et sortir de la zone et ainsi empêcheraient quiconque de se précipiter sur notre position. Des arbres assez grands arrêteraient même de grands véhicules de transport de troupe. Vous pouvez également utiliser des véhicules si le carburant n’est pas un problème.

Que pourriez-vous préparer d’autre?


Les lignes horizontales montrent les arbres à utiliser comme blocus. Toutes les voitures devraient lentement naviguer cet obstacle.

L’utilisation de cette carte comme guide vous permettrait de montrer des plans à vos voisins, de définir des affectations de quarts et de partager des informations de grille. En supposant que vous ayez fait des copies, ce serait simple. Encore plus simple si vous aviez encore de l’électricité dans ce scénario Mad Max, mais au moins c’est un début. Stylo, crayon et feuille; pas besoin d’électricité et vous pouvez faire d’autres cartes via ce plan initial.

En supposant qu’il s’agirait d’une véritable urgence, et que la catastrophe dur un moment, vous pourriez commencer à planifier des lieux plus stratégiques et d’autres éléments communautaires comme l’élimination des déchets pour ne nommer que celui là. Je marche souvent à pied et je prends l’habitude (par réflexe) à regarder des arbres qui feraient de grandes barrières, de bonnes positions de surveillance pour placer une puissance de feu supplémentaire aux points de contrôle et des éléments naturels que nous pouvons utiliser à notre avantage.

 

Je n’aurai peut-être jamais besoin de quelque chose comme ça et j’espère que non, mais au cas où, j’ai déjà quelques idées sur papier que nous pouvons utiliser pour commencer à se préparer et qui pourraient faire toute la différence dont nous avons besoin.

Restez en sécurité chez vous; Je sens une tempête qui se prépare …

Préparer votre quartier contre les attaques

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez en laissant un commentaire Facebook

Je suis un professionnel de l'urgence le jour, mais un preppers 24/7. Je suis un ancien des forces armées parachutistes qui a intervenu sur plusieurs théâtres d'opération dans les année 2000. Puis je suis devenu Paramedic pendant 10 ans. Dans mon temps libre j'affronte les éléments dans des situations de survie afin de vous proposer sur ce site des articles et de l'équipement de qualité. N'hésitez pas à me contacter pour vos questions personnelles.

Québec Survie Urbaine