Vous voulez savoir quand nous publions?
Nous vous enverrons un email seulement quand c'est nécessaire. N'est-ce pas cool?
Souscrire!

Nous ne vous enverrons pas de spam et sécuriserons vos données personnelles

Untitled Document
ESSENTIELS DE LA PRÉPARATION

Quand vous êtes-vous intéressé au Survivalisme et la Préparation?

Quand vous êtes-vous intéressé au Survivalisme et la Préparation?

Quand vous êtes-vous intéressé au survivalisme et à la préparation? Qu’est-ce qui a suscité votre intérêt au début? Était-ce un ami, un événement extérieur ou juste un instinct de survie?

Tout d’abord, je dirais que j’ai toujours eu une sorte d’esprit indépendant. Je suppose que cela a à voir avec un certain nombre de facteurs influents au cours de ma jeunesse. Je ne peux rien localiser précisément à l’époque. Il ne fait cependant aucun doute que pour chacun de nous, notre éducation prend en compte la manière dont nous vivons la vie – ainsi que les principes et idéaux que nous pourrons développer, en particulier au début…

En rétrospective, je dirais que le problème de l’an 2000, le passage au 1/1/2000, m’a fait réfléchir de manière très sérieuse sur les scénarios «SHTF». Il y a eu beaucoup d’inquiétudes et de prévisions concernant la «fin du monde» au cours de cette période. Le plus alarmant était la possibilité d’une défaillance de nos systèmes d’infrastructure critiques. Bien sûr, rien n’est arrivé, mais cela m’a fait prendre conscience de la possibilité et des conséquences horribles pour certains de ces scénarios.

Le prochain grand facteur de motivation pour moi était le 11 septembre 2001. J’étais déjà militaire à cette période là et déployé en centre Afrique. Nul doute que tout le monde aux États-Unis a été réveillé ce jour-là. Pour moi, cela a révélé notre vulnérabilité, à savoir que nous n’étions pas dans un cocon sécurisé (même si je le savais déjà instinctivement). De mauvaises choses peuvent arriver et se produisent. Parfois très mauvais. Je n’ai jamais eu l’idée ou la confiance que «le gouvernement nous sauvera», mais il a été démontré ce jour-là que des milliards peuvent être dépensés dans les budgets des agences gouvernementales sans toujours nous protéger, et ce, que ce soit aux États Unis, en France, au Canada ou ailleurs.

La crise financière de 2007-2008 a encore accentué la fragilité de nos systèmes économiques et de notre mode de vie modernes. Là encore, c’est surtout aux États Unis que la vague a le plus ravagé mais qu’importe, nous ne sommes jamais très loin des répercutions. Certains disent qu’ils auraient dû tout laisser s’écraser et ne pas sauver les banques à l’époque. Je ne connais pas la réponse. Cependant, je sais que la plupart des chaînes d’approvisionnement en biens et services critiques s’arrêteraient si le crédit était saisi. Qui sait à quel point cela aurait été grave. Malheureusement, personne n’a appris de cette leçon et la prochaine crise inévitable sera bien pire. Et je veux dire, vraiment plus pire…

Aujourd’hui, les événements politiques et sociaux auxquels nous assistons sont, à mon avis, un sujet de grande préoccupation. La situation précaire est une motivation très forte pour moi de poursuivre mes efforts avec survivalisme et la préparation. Nos voisins les États-Unis sont actuellement divisés et mal divisés. Il existe deux points de vue et idéaux extrêmement opposés. Une partie est alignée sur les idéaux américains anti-traditionnels, le socialisme pro, le marxisme, le communisme, le contrôle du gouvernement, le mondialisme – tandis que l’autre est plus alignée sur les frontières, l’identité nationale, la liberté et les opportunités individuelles, moins de gouvernement. Il existe des forces TRÈS puissantes qui divisent ce pays et il sont proches d’un conflit tangible et matériel à mon avis. Nous autre au Canada et au Québec, comment allons nous absorber tout ça? Ne croyez pas qu’il n’y aura pas de répercutions.

De temps en temps, quelque chose d’autre se passe et au moins pour moi, c’est un autre rappel que nous devons en être conscients. Nous devons rester vigilants, car plus nous dépendons de ces systèmes, moins nous deviendrons indépendants.

Plus je vieillissais, plus je réalisais certains des dangers potentiels, des risques systémiques, des dépendances. Mais pour moi, au lieu de simplement les accepter (les ignorer?), J’ai ressenti le besoin d’atténuer autant que possible. J’ai découvert que je me sentais mieux quand j’avais des plans d’urgence. Peut-être suis-je simplement plus conscient du risque que de ce qui est “normal” pour le grand public.

Donc, pour en revenir à la question, mon intérêt pour le survivalisme (préparation) a été un processus progressif parsemé d’événements de renforcement qui m’a gardé vigilant.

Peut-être est-ce simplement ma volonté d’être indépendant (dans la mesure du possible). Conservation de soi. Pourquoi le fait d’être indépendant ou autonome est-il un facteur pour moi? C’est quelque chose sur lequel je n’arrive pas à mettre encore le doigt. C’est juste l’instinct.

Voilà, c’est ma réponse.
Et toi alors? Quelle est votre réponse?

Quand vous êtes-vous intéressé au Survivalisme et la Préparation?

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez en laissant un commentaire Facebook

Je suis un professionnel de l'urgence le jour, mais un preppers 24/7. Je suis un ancien des forces armées parachutistes qui a intervenu sur plusieurs théâtres d'opération dans les année 2000. Puis je suis devenu Paramedic pendant 10 ans. Dans mon temps libre j'affronte les éléments dans des situations de survie afin de vous proposer sur ce site des articles et de l'équipement de qualité. N'hésitez pas à me contacter pour vos questions personnelles.

Québec Survie Urbaine