Vous voulez savoir quand nous publions?
Nous vous enverrons un email seulement quand c'est nécessaire. N'est-ce pas cool?
Souscrire!

Nous ne vous enverrons pas de spam et sécuriserons vos données personnelles

ESSENTIELS DE LA PRÉPARATIONESSENTIELS DE LA SURVIE

Se déplacer (avec un objectif) quand le SHTF

Se déplacer (avec un objectif) quand le SHTF

Il est important pendant SHTF de limiter ses déplacements et donc de se déplacer seulement avec une intention claire.

Lorsque SHTF, en particulier lors des premières étapes, il peut être important de voir une bonne occasion d’acquérir des objets par le biais de pillages, de fouilles, ou peu importe comment vous les appelez.  Cependant, c’est aussi une bonne occasion de se trouver la mort.

Donc, mon conseil, ce n’est généralement pas le bon moment pour sortir sans but réel (ou sans but tout court) pour simplement «vérifier ce qui se passe dehors». En d’autres termes, la curiosité tue le chat.

Il peut être difficile de résister à «ce qui se passe», je le sais par expérience personnelle, mais essayez de le savoir sans y mettre directement la tête.

Cela peut sembler logique que si vous entendez des cris et des coups de feu au milieu de SHTF, n’y allez pas pour vérifier ce qui se passe, mais il est beaucoup plus logique de rester à la maison et de vous préparer de la meilleure façon possible à la cause de ces cris à venir.

Imaginez un plan clair indiquant qui se tient où, qui prend qui, où sont les moyens d’évacuer et ce que chaque membre de votre famille va faire à votre place.

Ce n’est qu’un exemple, un exemple radical, je l’avoue.

Un article sur l’évacuation lorsque le SHTF pour beaucoup de gens pourrait ressembler à «j’aurai mes amies, ma bite et mon couteau», ce qui est très simple et ne représente qu’une partie d’une image plus grande, beaucoup plus grande.

 

Itinéraires pour se déplacer lorsque SHTF

Lorsque nous parlons de déplacement lorsque SHTF se trouve dans une zone urbaine, il est impossible de ne pas mentionner les itinéraires et les points intéressants sur notre chemin, où que nous allions.

Les itinéraires peuvent (probablement) être très différents de nos itinéraires habituels dans la vie normale, vous devez donc vous asseoir et y réfléchir. Appelons-les «itinéraires alternatifs» à travers votre ville ou votre région.

Ce que je veux savoir, c’est comment vous pouvez aller d’un point A à un point B en utilisant cette autre manière. Mettez en pratique le fait que vous utilisez ces méthodes alternatives pour éviter les personnes.

Maintenant, vous devez savoir que vous ne pouvez pas couvrir toutes les possibilités en raison de la nature de SHTF. Il y aura beaucoup de nouveaux «points» de facteurs que vous n’avez pas pris en compte dans votre exercice.

Par exemple, vous aviez peut-être prévu d’utiliser une autre route à travers une installation de stockage abandonnée, mais vous n’avez pas tenu compte du fait que cette installation deviendrait un lieu pour un gang local, un centre de réfugiés ou autre.

Ce que je veux dire, c’est que vous ne pouvez pas (comme d’habitude) tout planifier, mais vous pouvez adopter une philosophie de routes alternatives dans votre région.

Chaque ville a des itinéraires alternatifs, même aujourd’hui. Quand le SHTF, ça va devenir plus compliqué.

 

Points intéressants en cours de route 

Les points d’intérêts ou les zones de danger sont omniprésents dans toute la ville. Ils sont dans toutes les villes en temps normal.

Ainsi, par exemple, ces jours-ci dans ma ville, il y a plusieurs endroits où je ne voudrais pas passer la nuit parce que certaines personnes y vivent et y exercent leurs activités. Si j’y vais la nuit, cela signifie généralement que je suis un gars qui veut acheter de la drogue, une arme à feu ou trouver une fille, ou que je suis un policier ou un idiot.

Voilà un exemple d’endroit dangereux en temps normal.

Quand nous parlons de SHTF, il y aura toujours des zones dangereuses pour vous déplacer dans la ville. Le problème réside dans le fait que ces spots peuvent changer en fonction de nombreux faits.

Voici quelques exemples, tirés de l’expérience réelle:

  • station-essence
  • postes de police
  • les pharmacies
  • centres commerciaux

Au début de la phase SHTF, il convient d’éviter tous les endroits mentionnés ci-dessus, car il y aura tout simplement beaucoup de violence autour d’eux.

Donc, si vous vous déplacez dans la phase initiale de SHTF, vous les évitez. Il y a des ravages à la station-service parce que les gens veulent de l’essence, dans les pharmacies parce qu’ils veulent des drogues ou médicaments, des armes aux postes de police et toutes sortes de marchandises dans les centres commerciaux.

Maintenant, le meilleur conseil est de ne pas y aller à cause de la violence. Mais si vous vous sentez prêt à prendre d’assaut, par exemple, la pharmacie au milieu du chaos, c’est une ressource très précieuse.

Vous avez le choix, mais nous parlons de traverser la ville en toute sécurité .

Dans les phases ultérieures du SHTF, cette station-service ne deviendra probablement plus rien, pas plus que la pharmacie, mais le commissariat de police et le centre commercial pourraient être toujours des endroits dangereux, simplement à cause de l’infrastructure des bâtiments. Cela peut devenir une cachette parfaite pour les gens ou un lieu de défense pour des groupes de personnes.

Donc, vous l’éviterez encore – pour différentes raisons – mais vous l’éviterez.

Au début de la phase SHTF, un pont peut être un endroit dangereux car c’est un point névralgique de la ville. À Montréal par exemple, les ponts vont être les points sensible de la ville car tout el monde va vouloir sortir de l’île par ces ponts. Dans les phases ultérieures, ces ponts pourraient être un endroit où il est si facile de mettre en place un point de contrôle.

Tous ces exemples ne sont que des exemples, et ils peuvent ne pas fonctionner de cette manière dans votre cas. Mais le concept sera identique ou similaire, et il est important d’y réfléchir aujourd’hui à une époque simple.

 

Donner de l’information, prendre de l’information

En vous déplaçant dans la zone, vous collectez un ensemble d’informations. Par exemple: la voie est-elle dégagée sans obstacle? Y a-t-il une présence humaine notable dans le bâtiment devant vous (odeurs, lumière, fumée, sons…), et s’agit-il d’une menace? Vous allez recueillir un tas d’autres informations…

Dans le même temps, vous donnez des informations sur vous-même à une personne qui vous surveille peut-être: comment vous habillez-vous, êtes-vous armé (e), comment vous vous déplacez, avez-vous beaucoup d’équipement ou de personnes avec vous, qu’est-ce que vous transportez, etc.

Alors, gardez à l’esprit que c’est toujours un jeu à deux directions et essayez d’adopter cette philosophie dans votre tâche actuelle.

Disons que vous allez à une réunion commerciale à travers toute la ville à l’autre bout.

Allez-vous visiblement être armé dans toute la ville et la traverser à la vue de tous ou allez vous ramper dans l’herbe et la boue et éviter toutes présences  humaines?

Probablement non aux deux.

Vous allez choisir de vous fondre dans votre situation actuelle en fonction de la situation qui vous entoure. Donc, si vous voyagez dans la région où il y a des gens mais qui ne sont pas hostiles, disons qu’ils sont neutres, vous allez la traverser de manière moins agressive. Mais vous donnez toujours le moins d’informations possible sur vous-même. N’oubliez pas que vous ne voulez pas donner une raison aux personnes non-hostiles de devenir hostiles simplement parce qu’il est clair que vous transportez quelque chose de précieux.

Dans une région où il y a manifestement hostilité et danger, vous agissez différemment et agissez différemment, tout simplement parce que les circonstances sont différentes.

 

Rappelez-vous ceci

Rappelez-vous quelque chose: montrer votre arme peut être plus dangereux que de ne pas la montrerC’est à vous de reconnaître pour le moment ce que vous allez faire.

Vous serez plus souvent dans des situations où vous devriez agir et paraître neutre, mais prêt à la violent, plutôt que d’avoir l’air ouvertement agressif et violent.

Se déplacer (avec un objectif) quand le SHTF

Print Friendly, PDF & Email
Mathieu M.

Professionnel de l'urgence le jour, mais un preppers 24/7. Ancien des forces armées parachutistes qui a intervenu sur plusieurs théâtres d'opération dans les année 2000. Puis je suis devenu Paramédic pendant 10 ans. Dans mon temps libre j'affronte les éléments dans des situations de survie afin de vous proposer sur ce site des articles et de l'équipement de qualité. N'hésitez pas à me contacter pour vos questions personnelles.

JE SERAI RAVIE DE LIRE VOTRE COMMENTAIRE !

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Québec Preppers
Logo

Nouveau eBook

GUIDE DE PRÉPARATION AUX SITUATIONS D’URGENCE

Le Guide de préparation aux situations d’urgence a été créé pour vous donner les connaissances et la confiance dont vous avez besoin dans une situation d’urgence. En utilisant nos connaissances et notre expérience, vous trouverez des informations cruciales sur la manière de se préparer et de mener une vie préparée, de créer un plan d’urgence et de survivre à une grande variété de catastrophes et d’administrer les premiers secours qui sauvent des vies.

www.quebecpreppers.com