Vous voulez savoir quand nous publions?
Nous vous enverrons un email seulement quand c'est nécessaire. N'est-ce pas cool?
Souscrire!

Nous ne vous enverrons pas de spam et sécuriserons vos données personnelles

Untitled Document
PRÉPARATION URBAINE

SHTF: combien de temps cela vous prendra-t-il pour sortir de votre ville?

Si une catastrophe survient et que vous devez sortir de la ville très vite pour rejoindre la nature afin d’échapper à une attaque, une épidémie ou un chaos urbain, combien de temps cela vous prend-il pour vous évacuer votre ville le plus rapidement possible et vous rendre dans votre lieu de repli?

J’ai simulé les heures de pointe avec l’aide de Google Map pour voir combien de temps il faut pour quitter diverses villes au Canada et en Europe.

 

Pour ceux qui ont investi de l’argent dans les bunkers, la malchance. À moins d’avoir un moyen de transport aérien très rapide ou un système d’avertissement préalable ridiculement bon, vous n’allez pas rejoindre votre bunker à temps avant l’explosion nucléaire que vous espériez manquer. Si vous cherchez à échapper aux retombées de l’explosion (si vous n’étiez pas déjà dans le rayon d’impact initial), vous risquez d’avoir un long trajet devant vous. Pour ceux qui envisagent d’acheter un abri antiatomique dans une zone régionale, cette recherche pourrait peut-être vous aider à choisir l’endroit idéal. En cas d’attaque ou de pire scénario, vous souhaiterez réduire au minimum le temps de trajet.

Jetons un coup d’œil à certains des moments que j’ai parcourus pour me rendre dans les bois les plus proches de différentes villes. Gardez à l’esprit que ces recherches ont été effectuées à l’aide de statistiques qui mesurent le trafic aux heures de pointe. Lorsque mentionné, j’ai essayé de cartographier tous les itinéraires loin des autoroutes car ils sont un endroit à éviter.

Québec

Si quelque chose devait se produire à Trois-Rivières, la meilleure destination nature pour moi serait en direction du Nord. Si nous évitons toutes les autoroutes et partons dans les heures creuses, ça va nous prendre entre 55 minutes et 1 heure en voiture pour rejoindre le parc de la Mauricie par exemple. On est chanceux et je suis bien placé, peut importe les heures de la journée, je devrais mettre à peu près le même nombre de temps.

Le problème devrait s’alourdir si les gens habite en plein centre ville en mettant entre 1h10 et 1h20, les rues seraient occupées et même si vous restez loin de toutes les routes principales, vous risquez de rencontrer fréquemment des embouteillages.

Je vous laisse en carte 3 cartes pdf grand format de Trois-Rivières: CARTE ROUTIÈRECARTE SENTIER VTT / SKIDOOCARTE TROIS-RIVIÈRES

 

Montréal n’est pas le lieu où il faut rester si il survient une catastrophe. Si les gens veulent s’évader en direction du parc Mont Tremblant, ça va leur prendre entre 2h30 et 2h50 dans les heures creuses. Comptez jusqu’à 4h00 dans les heures de pointes. Il va de soit que si tout le monde évacue en même temps vous allez mettre encore plus de temps. C’est important de bien gérer son temps et de ne pas tarder à évacuer dès les premiers signes de catastrophe.

 

Pour Québec, votre meilleur pari pour vous mettre en sécurité est de vous diriger vers le parc national Jacques Cartier. Pour vous y rendre aux heures creuses, ça prendra environ 1h05. En plein trafic, ça peut prendre entre 1h25 et 1h40.

 

Sherbrooke n’est pas si mauvaise car elle a plusieurs options. Mais si les gens décident de se retirer vers le parc du Mont Orford, en heure creuse, ils auront un tout petit 35 minutes de route à faire contre 45 à 55 minutes en heures pleines. Vers l’Est, il y aurait le parc national du Mont Mégantic pour lequel on compte a peut près le même timing.

 

Comme vous pouvez le voir, les temps varient pour les méthodes d’évacuation de différentes villes du Québec. Dans le pire des cas, comme un effondrement financier, une épidémie publique ou une attaque, vous voulez vous éloigner le plus rapidement possible des zones sensibles de la ville. Idéalement, vous voulez attraper votre sac et sortir de là aussi vite que possible.

Personnellement, je préfère devoir évacuer de la ville de Trois-Rivières ou Sherbrooke. Ce que cette recherche montre, c’est que les preppers, qui préfèrent se réfugier dans les bois, ont un temps très efficace et accessible entre leurs mains. Je dirai que dans le cas d’une explosion de bombes atomiques ou d’une maladie virale, un abri antiatomique est l’idéal mais tout le monde n’en a pas un. Au delà de ce genre d’abri, si vous prévoyez d’être dans une zone sécuritaire, il vous faudra oublier tous ces parcs donnés en guise de repli car ils se trouvent être dans la zone de retombées !

 

Pourquoi cette information aide-t-elle? Cela vous fait réaliser que tout n’est pas aussi simple que de monter dans un camion comme Tom Cruise quand il y a une invasion d’extraterrestres et de se retirer dans les bois. C’est la vraie vie et quelque chose qui mérite d’être pensé. Ce sont de petits projets comme ceux-ci qui expliquent pourquoi les Preppers prennent des précautions , juste au cas où la situation se détériorerait.

Si vous avez des conseils, plan déjà établis, que vous vouloir discuter ou parler, n’hésitez pas à nous mettre un commentaire.

SHTF: combien de temps cela vous prendra-t-il pour sortir de votre ville?

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez en laissant un commentaire Facebook

Je suis un professionnel de l'urgence le jour, mais un preppers 24/7. Je suis un ancien des forces armées parachutistes qui a intervenu sur plusieurs théâtres d'opération dans les année 2000. Puis je suis devenu Paramedic pendant 10 ans. Dans mon temps libre j'affronte les éléments dans des situations de survie afin de vous proposer sur ce site des articles et de l'équipement de qualité. N'hésitez pas à me contacter pour vos questions personnelles.

Québec Survie Urbaine