Vous voulez savoir quand nous publions?
Nous vous enverrons un email seulement quand c'est nécessaire. N'est-ce pas cool?
Souscrire!

Nous ne vous enverrons pas de spam et sécuriserons vos données personnelles

Untitled Document
COMMENCER À SE PRÉPARER

Tout dépend de la catastrophe

Tout dépend de la catastrophe

Le principal but des sites de préparation comme Québec Survie Urbaine est la conviction inébranlable que vous devez être préparé pour des événements inattendus. Cette déclaration à première vue semble pouvoir se suffire à elle-même, sans recevoir trop d’arguments de qui que ce soit. Vraiment, qui dirait qu’il vaut toujours mieux ne pas être préparé pour des catastrophes ou des événements catastrophiques? Le bon sens soutient les croyants, alors la partie «préparez-vous» de la préparation est facile à digérer et sûre pour presque tout le monde. C’est quand nous commençons à discuter du «pourquoi» vous devriez «être préparé» que cela provoque quelques divisions, des arguments et la réflexion. L’acte physique d’être préparé a plus de sens pour certaines personnes si le «pourquoi» est quelque chose dont ils croient que cela arrivera et qu’ils devront se soucier personnellement. Tant que vous préparez quelque chose qu’ils peuvent voir se produire, ou que vous voyez comme rationnel vous n’êtes pas fou, mais dès que vous mentionnez quelque chose qu’ils trouvent étrange ou en marge, vous les avez perdus et ils ont réussi à réduire tout ce que vous vouliez dire à partir de ce moment là.

 

Du moins, c’est ce que j’ai pu observer au cours des années de ma préparation et honnêtement, parfois, je doute un peu du sérieux de certaines personnes qui je pense font leurs préparations un peu sans savoir où ils vont réellement. Il y a des motivations de prepper que je pense sont très improbables. Moi-même, quand j’entends ces gens se préparant pour ces événements, je penche habituellement ma tête un peu de côté en les regardants avec ce sourire condescendant sur mon visage. Si vous me dites que vous vous préparez à une invasion extraterrestre alors je pourrais vous regarder avec ce sourire en coin de bouche.

D’un autre côté, il y a un plus grand nombre d’événements que je considère valides ou du moins plus possibles que lorsque j’ai commencé à me préparer. Je pourrais énumérer un certain nombre d’événements improbables, mais je pense que la plupart des raisons que les gens se donnent pour la préparation ne sont plus aussi insensées pour moi. J’aime penser que je peux maintenant voir plus loin avec un esprit plus ouvert et voir les possibilités du point de vue du préparateur qui croit que ces événements pourraient arriver. Peut-être que c’est parce que je tiens à jour le site de préparation Québec Survie Urbaine avec toute mon équipe et que les sujets que nous préparons tous les jours sont appréciés du public un peu plus que la personne moyenne non prepper, mais j’aime penser que ce n’est pas simplement que j’essaie d’être plus inclusif pour le lectorat; c’est juste que je crois que je ne sais pas tout et que je n’ai certainement pas toutes les réponses. Qui suis-je pour dire que quelqu’un est fou?

Est-ce que les vrais experts de survie peuvent se lever !?

Tout le débat autour de la meilleure façon de se préparer invariablement commence parce qu’une ou plusieurs personnes croient que quelqu’un ne sait pas de quoi il parle. Je suppose qu’une autre façon de le dire est que certaines personnes pensent qu’ils en savent plus ou possèdent plus de qualifications que la personne qui détient les convictions avec lesquelles ils sont en désaccord. Ceci est le plus évident dans 3 zones de préparation principales. Armes à feu, abus du gouvernement et les malheurs économiques.

Il y a eu d’innombrables articles écrits sur les armes à feu du point de vue de l’amateur, du chasseur, du soldat, de l’application de la loi, de l’instructeur, du tireur sur cible et, oui, du Preppers. J’ai moi-même écrit quelques articles sur différents sujets comme le meilleur fusil pour la défense du domicile et les 5 meilleures armes à feu dont vous avez besoin maintenant. Ces deux articles ont engendré une grande discussion sur les avantages et les inconvénients de chacun dans de nombreux scénarios. De plus, ils ont tous deux été reliés à d’autres sites Web et re-publiés sur d’autres blogs et forums. Je vais occasionnellement consulter les commentaires de mes articles sur d’autres blogs pour voir si je peux apprendre quelque chose qui n’a pas été discuté sur Québec Survie Urbaine. La plupart du temps, les commentaires sont bons, mais il y a toujours quelques commentaires qui sortent du lot et qui se démarquent car ont peut croire et voir qu’ils ont été écrit par des experts dans le domaine et qui le souligne au passage.

Avant de poursuivre, je dois dire que je ne me considère pas comme un expert en la matière et soyez certain que je ne me positionne pas en tant qu’expert dans tout ce que j’ai écrit ou commenté. J’ai de l’expérience et une formation militaire, mais je ne crois pas détenir toutes les connaissances en la matière, loin de là, à propos de mes références.

Cela étant dit, je me demande quelles sont les qualifications des personnes qui font des commentaires comme celui-ci. Sûrement, dénigrer l’opinion d’un participant à un forum doit signifier que vos connaissances ou compétences sont largement supérieures et que cela peut très bien être le cas mais est-ce important? Cela m’a fait me demander deux choses cependant. Premièrement, qui sont les experts de la survie que nous devrions écouter? Qui serait assez qualifié pour dire à n’importe qui quelles sont les meilleures armes à feu à utiliser en toutes circonstances si le réseau électrique tombait en panne? Est-ce que quelqu’un qui était policier serait un expert? Est-ce que quelqu’un qui a participé à une émission de télé-réalité et qui peut évacuer sans problème est un expert? Sûrement. Est ce que, quelqu’un qui a écrit un livre serait qualifié? probablement. Tout soldat qui a été à l’étranger dans un conflit serait un expert? sans aucun doute. Je sais qu’il y a beaucoup plus de gens qui connaissent les armes plus que moi. Il y a des gens qui peuvent démonter un AK47 et le remettre en état les yeux bandés. Je connais un gars qui a dirigé un blog de survie pendant des années, donc tout ce qu’il dit doit être absolument correct, non? Ces gens sont les vrais experts, n’est-ce pas?

Je pense que, dans la plupart des cas, cela dépend de ce dont vous parlez, combien d’opinions les gens ont sur le sujet et s’ils sont d’accord ou non avec ce que vous dites. Certains sujets ne sont pratiquement jamais controversés d’un autre côté. Prenez la mise en conserve par exemple. Le “Canning” est assez simple et il y a quelques choses que vous devez savoir et faire, mais le processus global est le même pour les mêmes légumes en général. Si quelqu’un va argumenter avec ce que vous dites sur la façon dont vous le faite, ils vont généralement pointer du doigt sur la façon dont le processus fonctionnera ou ne fonctionnera pas. En utilisant un autre exemple de la peur de la tyrannie imminente du gouvernement, disons, nous parlons de scénarios hypothétiques presque 100% du temps. Dans de nombreux cas, ce sont des événements qui n’ont pas eu lieu, mais beaucoup peuvent s’inspirer des événements actuels et les précédents historiques. Ce qui peut ou va arriver est la conjecture de quelqu’un et notre meilleure estimation est ce que chacun d’entre nous apporte à la table sur la base de nos expériences et informations à l’heure actuelle. Vous avez des suppositions d’écrivains, de blogueurs et de gens de partout dans les commentaires de divers forums. Vous aurez des gens qui sont fermement en désaccord avec ce que vous dites pour une foule de raisons. À ce stade, vous devenez l’idiot parce qu’ils ne croient pas ce que vous faites. Vous êtes officiellement un expert internet.

Qui est qualifié pour donner des conseils de préparation?

Ne vous méprenez pas, je pense que les gourous de la survie ont des compétences très spécialisées que nous pouvons tous apprendre, mais ceux-ci sont généralement dans la perspective de se perdre à un moment donné. C’est probablement l’un des destins les plus évitables auxquels je puisse penser avec un peu de planification et à un certain niveau, leur type de survie n’est pas ce dont nous parlons quand nous discutons du sujet de la préparation.

Je pense que les meilleures ressources à utiliser pour le sujet plus vaste de la préparation présentent un large éventail de réflexions et d’informations sur une variété de sujets que nous pouvons logiquement envisager d’avoir besoin de savoir quand les temps deviennent durs. Il s’agit rarement d’une seule et unique façon de faire quoi que ce soit, mais de fournir beaucoup d’informations différentes afin que vous puissiez choisir ce qui fonctionne pour vous. En ce qui concerne les avertissements, une bonne source d’information expliquera les situations qui se produisent et offrira généralement une certaine justification des raisons pour lesquelles ils croient comme ils le font. Cela signifie-t-il que tout ce qu’ils disent est exact à 100%? Nous ne le saurons jamais à moins que l’événement dont ils parlaient ne se réalise. Cela ne signifie pas que ce qu’ils disent est faux simplement parce que moi ou quelqu’un d’autre n’est pas d’accord non plus. Cela ne signifie pas que cela n’arrivera pas si ce n’est pas encore le cas ou “Les experts disent que c’est hautement improbable”. Les vrais experts, pas le genre Internet ont eu tort auparavant.

 

Il existe bien des gens qui ont vécu physiquement chaque événement imaginable, connu l’univers Preppers et qui peuvent parler de toutes les situations concevables sur l’équipement et les recommandations, comme par exemple celui qui me vient à l’esprit, Selco. Il a vécu un an en enfer et décrit ce qu’il a vécu et si vous voulez désigner quelqu’un qui pourrait s’approcher d’un expert (au SHTF vivant dans les Balkans pendant ce conflit), mon vote serait pour lui. Pour le reste d’entre nous, les experts Internet qui ne se sont jamais approchés de quelque chose comme ça, nous donnons tous nos meilleures estimations sur la base de notre formation, de nos expériences et de notre bon sens. Mais vous savez quoi? Nous n’aurons pas tous tort non plus.

Il n’y a pas de diplôme d’études collégiales pour devenir Preppers. Se préparer n’est pas un diplôme que vous pouvez acquérir dans et après de nombreuses années à travailler jusqu’à votre licence Master Prepper et qui peut s’accrocher sur le mur de votre salon. Il n’y a vraiment pas de bonne ou de mauvaise façon de se préparer et personne ne sait ce que l’avenir nous réserve. La plupart des gens qui se disent eux-mêmes préparateurs essaient de se préparer à un seul événement, mais ce qu’ils font et comment ils se préparent peut être différent de ce que vous faites si le désastre est différent. S’ils vivent dans un pays qui autorise les armes à feu comme aux États Unis par exemple, ils pourraient nous voir comme des gens inconscients si vous n’abordez pas le sujet des armes et le fait de stocker des munitions. Si vous vivez à la campagne et que vous vous préparez à survivre à une tempête de neige, ce que vous ferez sera différent de celui d’un citadin se préparant à des émeutes. Tout dépend de la catastrophe. Se préparer par sa nature même vous prépare à une myriade d’événements dont vous n’avez jamais rêvé. C’est la diversité de la préparation qui renforcera la capacité de votre famille à affronter les événements inattendus en toute sécurité avec le moins de perturbation possible. Il n’y a aucun moyen de couvrir raisonnablement tous les événements imaginables naturels ou artificiels qui pourraient vous arriver, mais peu importe ce qui se passe, si vous avez les bases de la survie, votre famille sera tellement mieux. Qui se soucie de voir débarquer des étrangers chez vous tant que vous avez du stock et un plan pour survivre si la prochaine catastrophe est un tremblement de terre? Peu importe ce qui survient réellement et qui constitue une menace, tant que vous êtes prêt.

Sur quoi devriez-vous vous concentrer?

Je pense que le meilleur conseil que je puisse donner est de se concentrer sur ce qui n’est pas discutable. Concentrez-vous sur ce que votre famille en tant qu’êtres humains a besoin pour vivre: l’eau, la nourriture, le logement et la sécurité. Si vous en avez pris soin, l’événement qui vous oblige à vous fier à ces préparations est secondaire. J’ai beaucoup de gens qui vont me soutenir dans cette approche. Les experts en survie et armes à feu pourraient avoir quelque chose à dire, mais nous laisserons cela pour mon prochain article sur les armes à feu.

Merci pour la lecture; Je ferai de mon mieux pour ne jamais me tromper.

Tout dépend de la catastrophe

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez en laissant un commentaire Facebook

Je suis un professionnel de l'urgence le jour, mais un preppers 24/7. Je suis un ancien des forces armées parachutistes qui a intervenu sur plusieurs théâtres d'opération dans les année 2000. Puis je suis devenu Paramedic pendant 10 ans. Dans mon temps libre j'affronte les éléments dans des situations de survie afin de vous proposer sur ce site des articles et de l'équipement de qualité. N'hésitez pas à me contacter pour vos questions personnelles.

Québec Survie Urbaine